Nucléaire : le combat des indemnisations loin d'être terminé

nucléaire tahiti
nucléaire
Essai nucléaire à Moruroa
Vendredi 8 décembre, 25 vétérans des essais nucléaires ont obtenu le droit d’être indemnisés par la cour d’appel administrative de Nantes. Malgré cela, le combat est loin d'être terminé. Qu'en est-il notamment des veuves et des enfants des victimes ?
Un nouveau jugement favorable à des vétérans des essais nucléaires vient d'être rendu. 25 d’entre eux ont obtenu le droit d’être indemnisés par la cour d’appel administrative de Nantes vendredi dernier.

Cette décision fait suite aux modifications de la loi Morin qui facilite l’obtention des indemnisations.. Malgré cela les compensations financières tardent toujours à être versées.

Explications


Si les victimes n’ont plus à prouver que leur maladie est liée à leur exposition aux radiations pour obtenir des compensations financières, le combat est loin d’être terminé, estime maître Cécile Labrunie.

L’avocate des vétérans soulève notamment la question des veuves et des enfants des victimes. Pourtant eux aussi sont des victimes, estime l'avocate, mais leur préjudice n’est pas encore pris en compte la loi.

Interview