publicité

Nucléaire : le mea-culpa d’Edouard Fritch

La déclaration a fait grand bruit cette semaine, à l'Assemblée. Edouard Fritch a reconnu que les hommes politiques ont menti pendant 30 ans à propos des essais nucléaires.
 

Nucléaire : Le mea-culpa d’Edouard Fritch. © Polynesie La1ere
© Polynesie La1ere Nucléaire : Le mea-culpa d’Edouard Fritch.
  • Teiva Roe
  • Publié le , mis à jour le
C'est une première pour un président autonomiste. Edouard Fritch a reconnu vendredi 16 novembre devant l'Assemblée de Polynésie franaçaise que les hommes politiques du pays ont eu des doutes quant à l'innocuité des essais nucléaires menés en Polynésie française. Si les associations d'anciens travailleurs se félicitent de ce qu'elles considèrent comme une première reconnaissance, elles demandent maintenant à aller plus loin.

Le reportage de Lucile Guichet/Nicolas Suire :
 
FR : Nucléaire : Le mea-culpa d’Edouard Fritch.
Nucléaire : Le mea-culpa d’Edouard Fritch.
TH : Nucléaire : Le mea-culpa d’Edouard Fritch.
Nucléaire : Le mea-culpa d’Edouard Fritch.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play