Vaccination : bientôt une 3e dose pour les personnes de plus de 65 ans

coronavirus
Vaccination : bientôt une 3e dose pour les personnes âgées de plus de 65 ans
©Polynésie la 1ère
La majorité des personnes décédées du covid n'étaient pas vaccinées. Pour les plus de 65 ans, et celles avec comorbidités, un 3e vaccin PFIZER sera bientôt nécessaire. Une recommandation de la Haute autorité de santé. Et les primo-vaccinés au JANSSEN pourront avoir une 2e injection au Pfizer.

Après 65 ans, le système immunitaire est plus fragile. C’est le cas de Lina et de Teiri. Elles ont plus de 70 ans et viennent de recevoir leur 2e injection. Et quand on parle de 3e dose à Lina Chapman, 72 ans, elle déclare qu'elle va "y aller pour la 3e dose parce que ça s'est très bien passé pour les 1ere et 2e doses. Tout cela pour me protéger, ma famille mes enfants et mes petits-enfants". 

Teiri Timo, 74 ans, est également pour : "J'y vais car j'ai un cancer, cela renforcera mon système immunitaire. Bien sûr, ça ne va pas me guérir, mais ça va booster mes moyens de défense".

Vaccination : bientôt une 3e dose pour les personnes âgées de plus de 65 ans
©Polynésie la 1ère

 

Outre les plus de 65 ans, les autres personnes concernées par cette 3e dose sont principalement celles en longue maladie. "Il s’agit des personnes qui sont immuno-déprimées. Les personnes qui ont des formes de cancer avancé. Les personnes qui sont dialysées. Les personnes qui ont des co-morbidités importantes. Les personnes dont la situation de santé peut les mettre en difficulté, c’est-à-dire avec des formes graves de leur pathologie. Toutes ces personnes-là peuvent bénéficier de la 3e dose ", indique Daniel Ponia, responsable de la vaccination.

A partir d’octobre, tous ces gens pourront faire un rappel 6 mois après leur 2e dose.

Car le vaccin contre le covid-19 a une efficacité limitée dans le temps. "Dès le départ déjà le vaccin a été prévu pour un an. Et il s’est avéré qu'il a une efficacité limitée. La preuve, c’est Israël qui s'est aperçu que le système immunitaire n’est pas très efficace, qu'il a beaucoup baissé. Et du coup ils ont décidé une 3e dose, même aux Etats-Unis. Et nous, on va aller dans ce sens là aussi", précise le Dr Charles Tetaria.

Vaccination : bientôt une 3e dose pour les personnes âgées de plus de 65 ans
©Polynésie la 1ère

 

3e catégorie de personnes éligibles à ce rappel : celles ayant bénéficié du vaccin unidose Janssen. "La Haute autorité de santé de Métropole recommande pour toute personne qui a déjà eu un vaccin Janssen, de pouvoir bénéficier d’un vaccin à ARN messager. Donc nous, nous utilisons du Pfizer. Et il faut un intervalle de 4 semaines entre les deux vaccins", précise Daniel Ponia.

La Haute autorité de santé a rendu cet avis le 24 août dernier, consultable sur son site internet