Vaccination : Jacques Raynal interpelle des médecins, Tearii Alpha et Gaston Tong Sang

coronavirus
Vaccination : Jacques Raynal interpelle des médecins, Tearii Alpha et Gaston Tong Sang
©Présidence Pays
Cet après-midi, lors du point presse sur la situation sanitaire, le ministre de la Santé s'est interrogé sur la réticence de certains médecins et élus par rapport au vaccin. Pour lui, l'immunité collective par la vaccination est "un idéal à atteindre".

Les responsables de la plate-forme covid du Pays ont dressé en présence du ministre de la santé Jacques Raynal, un nouveau bilan de la situation sanitaire à Tahiti et dans les îles. 

Le taux d’incidence tout d’abord : il est passé en dessous des 100 pour 100 000 habitants. Nous sommes aussi redescendus au stade 3 de l’épidémie.

Il y a certes baisse de la mortalité liée au covid, 3 décès depuis hier. Il y a chute des contaminations, désaturation progressive des hôpitaux mais la tension hospitalière reste forte : 21 patients sont en réanimation à ce jour alors que la capacité du CHPF est de 18 lits. La tension hospitalière est toujours liée également à la prise en charge des covids longs – 53 à ce jour- ou encore des patients à domicile sous oxygène.

Rester vigilant

 

Ils sont 685 actuellement. Une pression qui devrait repartir à la hausse avec les départs programmés sous peu des renforts de la réserve sanitaire France.

Il faut rester vigilant a commenté Jacques Raynal, il y a certes amélioration mais un rebond épidémique est toujours possible.

Vaccination : Raynal interpelle médecins, Alpha et Tong Sang
©Polynésie la 1ère

 

Pour cela, la seule immunité collective, c’est celle apportée par le vaccin. "Un idéal à atteindre", a noté le ministre de la Santé. Lequel s'est étonné que certains médecins soient encore réticents par rapport à la vaccination.

©polynesie

 

Il en est de même concernant des élus de premier plan. Pour ne pas les nommer, le vice-président du Pays ainsi que le président de l'Assemblée de Polynésie. "Ils ont toutes les raisons de ne pas l'être", a-t-il ajouté. Mais "celui qui s'expose au public doit avoir une conduite exemplaire...la décision de chacun doit être éclairée, il faut un argument qui incite à ne pas se vacciner...il ne faut pas rester dans le silence", a précisé le ministre de la Santé.

Ecoutez cet extrait :

Jacques Raynal

 

Daniel Ponia, en charge de la mobilisation communautaire et de la vaccination, a sorti les derniers chiffres de la vaccination.

Un rythme de vaccination qui s'essoufle. Mais des campagnes mobiles qui se poursuivent partout à Tahiti et dans les archipels éloignés comme en ce moment même aux Tuamotu. 

Couverture vaccinale
©Direction Santé

 

62,1%% de la population polynésienne de plus de 12 ans est aujourd’hui entièrement vaccinée. 55% a reçu sa 1ère injection.

Une campagne d’injection d’une 3ème dose est prévue pour le mois prochain.

Daniel Ponia est interrogé par Caroline Farhi :

Daniel Ponia

 

On pourra aussi se faire administrer en même temps qu’une 3ème dose Pfizer, le vaccin anti-grippe.

88,2% des plus de 60 ans ont un schéma vaccinal complet.

L'état d'urgence sanitaire au Japon levée jeudi

Le Japon lèvera ce jeudi 30 septembre l’état d’urgence sanitaire dans toutes les régions, alors que le nombre quotidien de nouvelles infections au coronavirus est en déclin et que la pression sur le système de santé s’est allégée, a déclaré mardi 28 septembre le ministre de l’Économie, Yasutoshi Nishimura.