Variant Delta et rentrée scolaire : les vaccinodromes préparent aussi leur rentrée

éducation
Fermeture de classes : les professeurs des écoles en mal d'élèves
©Polynésie la 1ere
A moins de 10 jours de la rentrée scolaire, des questions restent en suspens quant à l'organisation alors que certaines contraintes sanitaires font leur retour en Polynésie. Les vaccinodromes pourraient être organisés dès la rentrée, à commencer par les lycées.

A moins de 10 jours de la rentrée scolaire, comment s'organiseront cette année encore, les apprentissages des élèves, dans un contexte sanitaire qui se dégrade une nouvelle fois ?

Alors que le Pays et l'Etat viennent de remettre en place certaines contraintes sanitaires, la date de la rentrée scolaire en tout cas, ne sera pas modifiée. Pour les élèves du primaire (maternelle et élémentaire), c'est le mercredi 11 août. Pour les élèves du secondaire (collégiens et lycéens), c'est le mardi 10 août. Néanmoins, il est conseillé de se rapprocher de l'école ou de l'établissement scolaire pour connaître leurs dates de rentrée échelonnée.

La ministre de l'éducation, Christelle Lehartel, invite fortement "tout le personnel enseignant et non enseignant et les élèves de plus de 12 ans de profiter de cette semaine qu'il nous reste pour se rendre dans les vaccinodromes et de commencer à se faire vacciner." Des sites de vaccination seront par ailleurs organisés dès la rentrée, à commencer par les lycées "où se trouvent beaucoup d'élèves de plus de 16 ans, 18 ans, et ce sera plus facile à organiser avec le ministère de la santé," résume la ministre de l'éducation.

Pour les plus jeunes, Christelle Lehartel rappelle que "pour les élèves de moins de 12 ans, le port du masque n'est pas obligatoire, mais pour ceux qui veulent le porter, ce n'est pas non plus interdit."

Le Vademecum de l'année dernière qui reprenait les protocoles d'alerte selon un code couleur, est toujours en applicable. Il est en train d'être mis à jour pour y inclure la vaccination. "Les procédures restent les mêmes, résume la ministre de l'éducation. C'est le Bureau de Veille sanitaire qui va nous donner les consignes de la fermeture ou du maintien de l'ouverture d'une classe. Nous avons également travaillé sur les sorties pédagogiques."

Du côté des parents d'élèves, le président de la fédération des associations, Tepuanui Snow, demande également l'ouverture de vaccinodromes dans les écoles et établissements "sous réserve de l'accord des parents" et pose la question quant à la prise en charge des enfants éventuellement contaminés. "Nous espérons une adaptation des protocoles sanitaires pour que nos enfants puissent travailler dans de bonnes conditions. La question du distantiel, le retour d'expérience de l'année dernière est que le distantiel n'est pas la meilleure manière pour un suivi des apprentissages dans les meilleures conditions, ça a contribué au décrochage scolaire."

Une visio-conférence est prévue ce vendredi 6 août avec les représentants des parents d'élèves.

Variant Delta et rentrée scolaire : les vaccinodromes préparent aussi leur rentrée