publicité

Wallis et Futuna : une prime pour relancer la courbe des natalités

156 bébés sont nés l'an dernier à Wallis et Futuna. C'est plus qu'en 2016 mais cela ne suffit pas à stopper la baisse de la natalité constatée sur place depuis les cinq dernières années.

© WF 1ère
© WF 1ère
  • polynesie1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
En 2017, le docteur Dominique Perrin, seul gynécologue-obstétricien de la maternité de Sia Mata'Utu à Wallis, a constaté un mini boom des natalités sur l'île. Malgré tout, la tendance depuis cinq ans reste à la baisse.

Exode des populations, évolution des mentalités, de plus en plus de femmes ont recours aux moyens contraceptifs... Les raisons sont multiples. "Avant, il y avait une moyenne de trois enfants par couple, aujourd'hui, on est à 2.2 enfants par couple", explique le gynécologue.

Pour relancer la courbe des natalités, le territoire a mis en place une prime à la naissance :  20 000 cfp par enfant à partir du 1er janvier.

Baisse des naissances à Wallis et Futuna

Sur le même thème

  • santé

    Les pluies à répétition favorisent la leptospirose

    Les cas de leptospirose sont en hausse en raison des fortes pluies de ces derniers jours. Dix cas ont été recensés aux Iles du vent et aux Iles sous le vent au cours de la première quinzaine de février.

  • santé

    L'Assemblée de Polynésie s'attaque au komo puaka

    Lors de la 1ère séance administrative à l’assemblée de la Polynésie, les élus locaux ont adopté une nouvelle loi de pays réglementant le commerce des boissons en Polynésie. Cette dernière vise à contribuer à la prévention des addictions. L’amende passe de 180.000 fcp à 1 073 900 fcp. 

  • santé

    Vaihere Doudoute aux championnats de France de Rowing

    C'est une discipline de plus en plus en vue! L'aviron en salle organisait ses championnats de France ce samedi à Paris. 1 400 participants dont 7 venus tout spécialement de Polynésie. Vaihere Doudoute participait à sa première compétition officielle.

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play