Wallis-et-Futuna : vigilance accrue suite à la dengue

dengue wallis
Dengue
Le moustique vecteur de la dengue ( aedes aegypti) ©CCO PIxabay
La vigilance est renforcée à Wallis-et-Futuna après l'épidémie de dengue déclarée en Nouvelle-Calédonie fin décembre. Depuis fin 2017, le territoire est toujours en état d’épidémie.

 
Si l'épidémie de dengue en Nouvelle-Calédonie a été déclarée en décembre 2018, Wallis-et-Futuna sont en état d'épidémie depuis 2017. 224 cas ont été confirmés en novembre 2017, le nord et le centre de Wallis sont particulièrement touchés avec 91 cas dans la ville de Mua et 88 à Hihifo. Les jeunes de 5 à 20 ans sont plus exposés et représentent plus de la moitié des cas malades confirmés.

Une fillette de 8 ans est décédée en novembre des suites de la maladie. Il s'agit du premier décès dû à la dengue à Wallis. Selon le dernier bulletin épidémiologique de l'agence régionale de santé, Futuna est un peu moins impactée : 14 cas depuis le début de l'épidémie. 

Face à l'état d'alerte enclenché en Nouvelle-Calédonie, les autorités sanitaires de Wallis et Futuna ont décidé de réactiver le dispositif de surveillance de l'aéroport. Ainsi, une caméra thermique sera mise en place dans la salle de transit de l'aéroport de Hihifo dès le 4 janvier 2019. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live