30 000 fichiers pédopornographiques découverts chez un jeune père de famille

justice
Le tribunal de Saint-Pierre.
©Imaz Press
Une unité spéciale de la police judiciaire enquête depuis fin 2021 sur des échanges de fichiers vidéo pédopornographiques à La Réunion. A l'origine de ces échanges, un jeune père de famille résidant dans le sud de l'île. Il vient d'être placé en détention provisoire.

Trois mois après un vaste coup de filet sur un réseau d'échange d'images pédopornographiques dans l'île, une nouvelle affaire met en cause un père de famille. 

Depuis décembre 2021, des hommes de l'OCRVP, l'Office central pour la répression des violences aux personnes basé en région parisienne à Nanterre enquêtent sur des échanges de fichiers à caractère pédopornographique à La Réunion. Des fichiers vidéos qui ont été retrouvés au domicile d'un trentenaire domicilié dans le sud de l'île. 

Des dizaines de milliers de fichiers téléchargés sur le darkweb

Le 14 février dernier, trois officiers de cette unité spéciale ont se sont déplacés jusquà La Réunion afin d'interpeller le mis en cause. Lors de la perquisition à son domicile, dans le sud de l'île, 30 000 fichiers pédopornographiques, téléchargés sur le darkweb, ont été découverts.

Il s'agit d'un jeune père de famille. Il aurait notamment partagé des photos de sa propre fille. Des images et des vidéos que l'homme aurait consultait sur son ordinateur personnel, son ordinateur professionnel et même sur son smartphone. 

Mise en examen et placement en détention à provisoire

Un juge d'instruction a été saisi par le parquet de St Pierre pour les faits d'exportation, détention, et diffusion d'images pédopornographiques.
A l'issue de sa garde à vue, l'homme a été présenté au juge d'instruction, qui l'a mis en examen pour ces faits et pour lesquels il encourt 7 ans d'emprisonnement. En attendant son procès, l'homme a été placé en détention provisoire, hier soir.