Accident d’ULM au Maïdo : le pilote et son passager sont décédés

accidents
Crash d'un ULM au Maïdo
Crash d'un ULM au Maïdo ©Géraldine Blandin
Un accident d’ULM a eu lieu, ce dimanche 10 octobre, au Maïdo. Deux personnes étaient à bord d’un engin "Félix ULM" qui a heurté la paroi. Le pilote et son passager sont décédés.

Un accident d’ULM a couté la vie à deux personnes, ce dimanche 10 octobre, vers 8 heures, au Maïdo, à La Réunion.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Un pilote et son passager sont décédés dans un crash d’ULM au Maïdo. Les précisions de Réunion La 1ère :

 

Les deux personnes à bord sont décédées

Le pilote de la compagnie "Félix ULM" et son passager, un jeune touriste, sont décédés. L’engin a heurté la paroi du massif du Maïdo. 

L'alerte a été donnée à 8h18 ce matin, par un hélicoptère privé qui a localisé le crash à 50 mètres en dessous du belvedère du Maïdo. L’hélicoptère du PGHM, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne s’est immédiatement rendu sur place. Le vent et les nuages ont compliqué l’intervention des secours.

Après plusieurs heures d’incertitudes, la mort des deux occupants de l’appareil a été confirmée en fin de matinée.

 

Récupérer les corps

Les secours sont toujours sur place pour hélitreuiller les corps. L’hélicoptère du PGHM, le peloton de gendarmerie de Haute Montagne est mobilisé sur la zone, mais il y a du vent, des nuages. Depuis ce matin, les manœuvres sont compliquées pour l’hélicoptère de la gendarmerie.

Au total, une trentaine de pompiers et gendarmes sont mobilisés. Des artificiers et des démineurs sont aussi sur place. Ils interviennent pour désamorcer le système du parachute et éviter que l’appareil n’explose. L’ULM est brisé en deux. Les pompiers pourront ensuite intervenir pour desincarcer les corps. Le rempart du Maïdo est une zone difficile d'accès, fragilisée par les incendies de l'an dernier. Les cordistes vont donc passer plusieurs heures encore sur zone.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Crash d'ULM : Géraldine Blandin, en direct de Maïdo

 

Une enquête ouverte

Les hommes de la brigade de gendarmerie des transports aériens (la BGTA) sont aussi sur place. L’enquête a commencé pour tenter de comprendre les circonstances de cet accident. Le maire de Saint-Paul est aussi sur place.

Le belvédère du Maido est fermé pour l’instant. Les randonneurs qui s’y trouvaient ont été évacués par les forces de l’ordre.

Un engin "Felix ULM"

L’appareil avait décollé de la base de la compagnie « Felix ULM » à Cambaie ce matin, avec trois autres appareils. Ils étaient quatre, au total, à voler dans cette zone, près du massif du Maïdo. Trois de ces ULM sont bien rentrés à la base, mais pas le quatrième. Basée à Cambaie, dans l’Ouest, l’entreprise "Felix ULM" est née en 1988 à La Réunion. L’école de pilotage forme de nombreux pilotes dans l’île.

Le dernier accident mortel d’ULM à La Réunion remonte à 2015. Deux personnes étaient décédées dans le crash d’un ULM à Tan Rouge dans les hauts de Saint-Paul. 

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Aérien : une dizaine d'accidents en 20 ans