Après Batsirai, La Réunion se prépare à l'arrivée du cyclone Emnati

cyclones
Une grande surface de La Réunion (photo d'illustration).
Une grande surface de La Réunion (photo d'illustration). ©Imaz Press
Moins de 20 jours après Batsirai, le cyclone Emnati est attendu au plus près de La Réunion, dimanche soir, à environ 300 km au Nord. L'heure est aux dernières courses dans les supermarchés, et aux ultimes vérifications dans les ports.

Ce samedi 19 février, l'heure est aux dernières courses dans les supermarchés. Dans les ports, les pêcheurs font les dernières vérifications pour éviter la casse sur les pontons et dans les bateaux.

Vers une alerte orange

La Réunion est actuellement en pré-alerte cyclonique jaune, mais l'alerte orange pourrait être déclenchée dans la journée. Le cyclone Emnati se rapproche de La Réunion.

Un passage à 300 km au Nord

Il sera au plus près de nos côtes, dimanche dans la soirée, à environ 300 km au Nord. Sa trajectoire est semblable à celle de Batsirai.

Selon Météo France Réunion, les conditions météorologies pourraient toutefois être un peu moins dégradées.

A peine 20 jours après Batsirai

En attendant, les Réunionnais se préparent. Bouteilles d'eau, réserves de conserves, de piles électriques, mise à l'abri des extérieurs : les bons gestes se répètent, à peine 20 jours après le passage de Batsirai.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 

L'heure est aux dernières courses dans les supermarchés à l'approche du cyclone Emnati. Reportage

Dans les ports, les marins renforcent les amarres et protègent les embarcations ce samedi matin. Ils tentent ainsi de prévenir au maximum les dégâts que pourraient provoquer la houle et le vent.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 

Renforcement des amarres et protection des embarcations dans les ports avant l'arrivée du cyclone Emnati. Reportage à Sainte-Marie

Sans eau et électricité

Fortes pluies, vents violents, rivières en crues, chutes d'arbres et de branches : le cyclone Batsirai a plongé La Réunion en alerte rouge durant deux jours le 3 février dernier.

Privés d'eau et d'électricité plusieurs jours, certains foyers espèrent ne pas revivre un tel confinement dans les jours qui viennent. Batsirai avait privé d'électricité un foyer sur trois. Des milliers de Réunionnais ont aussi été sans eau potable durant plusieurs jours. En deux jours et deux nuits, Batsira a fait douze blessés à La Réunion et a causé l'échouage du pétrolier Tresta Star, au Tremblet, à Saint-Philippe.

Le Tresta Star sous surveillance

Un navire toujours en mauvaise posture puisqu'une pollution maritime par hydrocarbures a été observée sur le littoral de Saint-Philippe, hier.

Deux nappes se sont déjà formées, dont la plus importante s’étire sur 1,5 kilomètre de longueur. Le Plan POLMAR est activé. Mais l'arrivée du nouveau cyclone Emnati l’état de la houle actuelle et sa dégradation attendue dans les prochaines heures vont empêcher de déployer des stratégies de lutte efficaces en mer.