publicité

Ces métiers qui recrutent à La Réunion

8 jeunes Réunionnais viennent de décrocher un emploi dans la grande distribution. Formés au métier de boucher, grâce à un dispositif dans le cadre de la loi relative à l’égalité réelle, les voici désormais salariés.
 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Lise Hourdel, Gaëlle Malet et Sufati Toumbou Dani
  • Publié le
C’est un des secteurs qui recrutent le plus à La Réunion. Face à la pénurie de main d’œuvre, la boucherie et d’autres corporations, ont depuis peu recours à un dispositif spécifique, le CPROM, mis en place en 2017 dans le cadre de la loi relative à l’Égalité Réelle.

Une formation adaptée aux besoins du marché local

Il s’agit d’un contrat de professionnalisation adapté aux Outre-mer. Les jeunes qui en bénéficient se forment d’abord durant 3 à 4 mois dans des centres de formation en local et dans l’hexagone pour la partie théorique, puis effectuent la pratique dans l’entreprise qui s’est engagée à les embaucher dans le département ultramarin dont ils sont originaires.

Si les entreprises s’assurent ainsi de recruter du personnel qualifié et adapté à leurs contraintes, les jeunes qui suivent ce cursus sont eux certains d’obtenir un contrat à la clé. Une  possibilité d’insertion intéressante pour des personnes qui ont parfois eu un parcours compliqué.

Ainsi, les 8 Réunionnais rentrés depuis peu de formation vont pouvoir mettre en pratique leurs connaissances au sein des grandes surfaces engagées dans le dispositif, dès lundi.
 
© Laurent Gautron (OPCALIA)
© Laurent Gautron (OPCALIA)

Un emploi à la clé

Pour eux, il reste encore des choses à apprendre. Durant un an, ils perfectionneront ainsi des techniques comme la découpe de cabri, spécifique à La Réunion, tout en exerçant le métier. Les précisions de Sufati Toumbou Dani et Florence Bouchou.
 
Recrutement de 8 jeunes bouchers

Plusieurs secteurs en recherche recrutent

Grâce à ce dispositif, la formation est donc adaptée aux spécificités du marché local. Il permet aussi à des personnes parfois en grande difficulté d’insertion d’acquérir des compétences souvent en manque sur ce marché. A La Réunion, une soixantaine de postes dans les métiers de bouche restent ainsi à pourvoir.

Outre la boucherie, d’autres secteurs subissent également une forte pénurie de main d’œuvre parmi lesquels la boulangerie, la poissonnerie, l’hôtellerie – restauration de luxe, l’informatique ou encore la comptabilité. Les métiers de technico-commercial en concession automobile, technicien de maintenance pour les équipements froids, technicien fibre optique ou mécanicien poids-lourds sont aussi très prisés.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play