Cluster de Sainte-Clotilde : l’inquiétude des riverains

coronavirus
Immeuble Eudoxie Nonge à Sainte-Clotilde
©Géraldine Blandin
Comme l’a révélé Réunion La 1ère, le premier foyer de contamination identifié dans l’île est lié à un mariage. Dans la rue Eudoxie-Nonge, où vivent les jeunes mariés, les riverains s’inquiètent qu’aucune mesure n’ait été prise. A commencer par le report de la rentrée dans l’école du quartier.
Depuis ce matin, c’est un sentiment d’inquiétude qui envahit les habitants de la rue Eudoxie-Nonge. C’est dans ce secteur qu’a eu lieu la réunion familiale qui est à l’origine du premier foyer de contamination identifié dans le département.

Comme nous le révélions ce mercredi, ce premier "cluster" est lié à un mariage. Dans la journée du 29 juillet dernier, les jeunes mariés ont reçu tour à tour pas moins d’une centaine de convives ce qui a conduit à la contamination de 34 personnes, selon les derniers chiffres communiqués par l’Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture.
 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

©reunion

Le patient zéro serait le marié : un jeune homme qui a récemment quitté Marseille pour épouser une jeune Dionysienne. Le jeune marié ignorait a priori qu’il était positif au Covid-19. Il serait toujours hospitalisé en réanimation, au CHU de Bellepierre. L’état de santé de sa compagne qui est également hospitalisée serait moins préoccupant.

Dans le quartier, nombreux sont les riverains à découvrir ce matin que le premier foyer de contamination est localisé à deux pas de chez eux. Plusieurs s’étonnent qu’il n’y ait pas eu de communication de l’ARS et qu’il n’y ait surtout aucune mesure qui semble avoir été prise.
 

Une réunion entre la maire et le préfet


Et l’on se demande également pourquoi l’on n’a pas reporté la rentrée de l’école Eudoxie-Nonge, comme cela a été le cas pour 14 autres écoles primaires, entre Sainte-Clotilde et le Bas de la Rivière suite justement à l’identification de ce cluster.
 
Ecole Eudoxie-Nonge au Chaudron
©Géraldine Blandin

Comme nous l'indiquions, une rencontre a eu lieu cet après-midi entre le préfet et la maire Ericka Bareigts qui demandait à ce que la rentrée soit également reportée dans cet établissement.

Au final, la décision est tombée en fin de journée : la rentrée se fera au 24 août prochain pour l'école Eudoxie-Nonge. Au total, ce sont même dix établissements scolaires de plus qui sont concernés, comme l'a finalement annoncé la municipalité.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live