publicité

Les collectifs opposés aux carrières unissent leurs forces

Trois collectifs ont décidé de mettre en commun leurs moyens humains et juridiques pour renforcer leur lutte contre l’ouverture des carrières de roches massives. Bellevue, Bois Blanc et les Lataniers sont dans leur collimateur.

Archives © Réunion la 1ère (David Couanon)
© Réunion la 1ère (David Couanon) Archives
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le
Si l’enquête publique sur le projet de la carrière de Bellevue a été reportée suite à l’arrêté pris par le Conseil d’Etat le 6 décembre 2017, l’inquiétude demeure pour les collectifs opposés aux projets de carrières.

Le PIG décidé par le préfet pour Bois Blanc doit, lui, être remis en question, mais déjà la Région et les « multinationales » envisagent de déposer un troisième dossier, Didier Robert ayant annoncé le 31 janvier dernier que la carrière ouvrira au premier semestre 2019, selon eux.

Aux Lataniers, la mairie de La Possession doit bientôt choisir son concessionnaire de travaux lors d’un prochain conseil municipal, et pour Bellevue, l’enquête publique n’est pas arrêtée mais simplement reportée.

Les collectifs Touch Pa Nout Roche, Lataniers Nout Ker D’vie et Detruit Pa Nout Bellevue ont donc décidé d’unir leurs forces. Ils ont ainsi réaffirmé leur détermination à lutter contre l’ouverture des différentes carrières de roches massives.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play