Coronavirus : la Chambre d'Agriculture de La Réunion demande aux maires de maintenir les marchés forains

coronavirus
la Chambre d'agriculture de La Réunion demande aux maires de maintenir les marchés forains
La Chambre d'agriculture de La Réunion demande aux maires de maintenir les marchés forains. ©Imaz Press
La Chambre d'agriculture de La Réunion demande aux maires de maintenir les marchés forains pour permettre aux agriculteurs d'écouler leur production. Gants, masques : au marché du Chaudron, de nouveaux gestes sont en place. Reportage.
Dans de nombreuses communes de l'île, les marchés forains sont maintenus pour le moment. Ce mercredi 18 mars, la Chambre d'agriculture de La Réunion demande aux maires des 24 communes de poursuivre la tenue de ces marchés. Les agriculteurs auraient d'importants volumes de fruits et légumes à écouler.
 

Gants et masques au Chaudron

Ce mercredi matin, drôle d'atmosphère sur le marché forain du Chaudron, à Saint-Denis. Des bazardiers portent des gants, et d'autres ont mis un masque pour lutter contre la propagation du Covid-19. La Réunion compte douze cas confirmés de coronavirus.

"C'est important pour se protéger et pour protéger les clients, explique un bazardier avec des gants. Ils ont plus confiance en voyant ces protections". Pour un autre vendeur, difficile de manipuler l'argent et les légumes avec les gants, "mais c'est exceptionnel et il faut se protéger", rappelle-t-il. "Je suis asthmatique, alors pour moi porter un masque était indispensable ce matin", assure un bazardier qui estime que les Réunionnais "n'ont pas mesuré l'ampleur de la situation".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :  

"Il faut bien manger!"

En ce deuxième jour de confinement, des Réunionnais ont décidé de sortir pour se rendre sur le marché acheter fruits et légumes. Certains appliquent les mesures barrières, et se tiennent à distance. "Si on reste trop confiné chez soi, on va perdre la boule !, s'exclame une dame. Je me lave les mains comme d'habitude, je n'ai pas peur ! Toutes façons, il faut bien manger, si on ne mange pas, on va mourir encore plus vite !"
 

"Restez chez vous"

Ce mercredi 18 mars, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, demande à nouveau aux Réunionnais de "respecter les mesures de confinement" et de "rester chez eux". Durant au moins 15 jours, les déplacements sont limités à leur strict minimum, les déplacements non essentiels sont interdits. Les personnes qui circuleront devront être "en mesure de justifier leur déplacement", et devront se munir d'un document en attestant le motif. La violation des règles est désormais punie d'une amende de 135 euros. A La Réunion, les forces de l'ordre sont déployées et des points de contrôles ont lieu.

Suivez notre DIRECT ici 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live