Covid-19 : levée du Plan Blanc dans les établissements de santé de La Réunion

coronavirus
Le site Nord du CHU de La Réunion.
Le site Nord du CHU de La Réunion. ©Imaz Press
Face à l'amélioration de la situation sanitaire à La Réunion, les établissements de santé ont pris la décision de lever leurs plans blancs à compter de ce vendredi 25 février. Un dispositif activé, il y a un peu plus d'un mois.

Fin du Plan Blanc dans les établissements publics du Groupement Hospitalier de Territoire de La Réunion. Ce dispositif était activé depuis le 19 janvier dernier, afin de répondre au mieux à l’afflux de patients COVID, tout en assurant au mieux la continuité des soins pour toutes les autres pathologies.

Des établissements de santé sollicités au plus fort de la crise sanitaire

Au plus fort de la gestion de crise et du Plan Blanc, le capacitaire total dédié à la prise en charge des patients atteints de COVID-19 était de :

  • 113 lits de réanimation au niveau régional : 99 sur les sites du CHU, et 14 sur le site du CHOR, et jusqu’à 8 lits de soins continus dédiés COVID au GHER, pour une capacité totale initiale de 68 lits au niveau régional, soit une augmentation de 80%

  • 204 lits de médecine dédiés à la prise en charge des patients atteints de  COVID ont été déployés : 146 au CHU, 25 au GHER et 33 au CHOR 


Les établissements privés ont également fortement contribué à l’organisation de cette réponse régionale en accueillant des patients atteints de COVID :

  • près de 62 lits dédiés aux  patients atteints de Covid dans les Cliniques Ste Clotilde, St Vincent, St Joseph, et les Tamarins

Une continuité des soins nécessaires

Le plan blanc a ainsi, permis aux établissements de santé publics de mobiliser les ressources humaines et matérielles nécessaires. L'objectif étant de garantir la continuité des soins à l’ensemble des patients accueillis au sein des trois établissements durant cette vague inédite en terme d’ampleur.

Sous l’égide de l’ARS, les établissements publics et privés ont également pu bénéficier de renforts nationaux via la mobilisation de la Réserve Sanitaire.

Le reprise progressive des opérations programmées


Cette levée du Plan Blanc permettra d'organiser, en fonction de l'évolution de la situation, le désarmement progressif des capacités dédiées à la prise en charge des patients atteints de la COVID-19, et la reprise des activités programmées, et notamment l’activité des blocs opératoires.

Le CHU de La Réunion qui par le biais d'un communiqué remercie "les personnels hospitaliers qui ont su une nouvelle fois répondre avec professionnalisme et efficacité à cette vague COVID".