Covid-19 : sans amélioration dans les deux semaines, La Réunion sera confinée

coronavirus
Le centre-ville de Saint-Denis lors du confinement de mars dernier.
©Imaz Press

Alors qu’il annonce de nouvelles mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19 dans l’île, le préfet, Jacques Billant, a prévenu que si la situation ne s’améliore pas dans les deux semaines à venir, La Réunion sera confinée.

"Notre système de santé est en surchauffe, nous ne pouvons pas rester à ce niveau de circulation épidémique", a déclaré d’emblée Jacques Billant. Le préfet de La Réunion a tenu une conférence de presse, ce vendredi 2 avril, pour annoncer de nouvelles mesures de freinage de l’épidémie de Covid-19 dans l’île. 

La barre des 1 000 nouveaux cas par semaine a été franchie mardi dernier, portant le taux d’incidence à 120 cas pour 100 000 habitants. Du jamais vu jusqu’à présent. Depuis mi-février, 46 personnes sont décédées du covid à La Réunion.

Le système de santé en surchauffe

"La tension hospitalière menace la santé des Réunionnais, nos lits sont comptés et les places pourraient manquées", assure le préfet qui précise que 90 % des lits de réanimation sont occupés certains jours.

Il prévient que "si dans quinze jours la dynamique épidémique n’a pas enclenché de baisse et même si nous ne sommes pas à un taux d’incidence de 150 cas pour 100 000", il décidera d’un confinement du territoire comme celui "mis en place en métropole avec limitation des déplacements, fermeture des commerces non-essentiels et fermeture des établissements scolaires".

Les mesures annoncées

Une mesure radicale qu’il veut absolument éviter. Pour se faire, les autorités ont annoncé la fermeture des bars et restaurants dès mardi et pour deux semaines. Les salles de cinéma, de spectacles, d'expositions ; les musées ; les salles de jeux et les casinos vont aussi fermer dès mardi. La fermeture des gymnases et des salles de sports est aussi annoncée, sauf pour les scolaires et les sportifs de haut niveau.

Autre mesure annoncée : la fermeture des galeries des centres commerciaux de plus de 10 000m². Selon nos informations, les magasins des galeries de Carrefour Grand-Nord à Sainte-Clotilde, Carrefour Grand-Sud, Leclerc La Réserve à Sainte-Marie, Leclerc Portail à Saint-Leu, Leclerc Les Terras, à Saint-Joseph, Leroy Merlin au Port et Mr Bricolage de Canabady devront baisser le rideau à partir de mardi et pour au moins deux semaines. Depuis un mois et demi, les galeries des centres de plus de 20 000 m² sont déjà fermées : le Cap Sacré Cœur au Port, Duparc à Sainte-Marie et Carrefour à Sainte-Suzanne.

Par ailleurs, le couvre-feu est prolongé de 5h à 18h pour deux semaines encore. Les autorités encouragent le télétravail. Elles demandent aux proviseurs des lycées de se préparer à mettre en place davantage de cours en distanciel. L’Université devrait aussi bientôt privilégier les cours en distanciel. Les motifs impérieux sont aussi maintenus au moins jusqu’au 30 avril pour les personnes souhaitant voyager. Cliquez ici pour retrouver l’intégralité des annonces du préfet.