Douanes : 1,140 milliards d’euros perçus en 2015

économie
Douanes
©DR
Comme chaque année, les douanes ont dévoilé ce vendredi 18 mars leur bilan pour 2015.  Contrebande de tabac, contrefaçons ou encore drogues sont parmi les saisies les plus courantes. D’autres ont été plus inattendues.
141 000 articles, pour beaucoup des contrefaçons de produits de luxe, ont été saisis en 2015 par les douanes, essentiellement sur les voyageurs et en fret express et postal. Des contrefaçons alimentaires faisaient aussi partie du lot, avec par exemple 20 000 paquets de biscuits ou encore 10 800 sachets de bonbons piquants.
 
Les prises ont cependant diminué en matière de contrebande de tabac. Ainsi, 240 kg de tabac ont été saisis en 2015. Du côté des stupéfiants, on notera la saisie de 58 kg de cannabis, représentant 129 000 euros. Une grosse partie des saisies globales de drogue, dont la valeur totale est estimée à 163 000 euros. Un trafic pour lequel les douaniers constatent l’arrivée de nouvelles drogues de synthèses. Ils découvrent en effet régulièrement de petites quantités, acheminées par colis postaux.
 
Et puis il y a des trafics moins connus, c’est le cas notamment de celui des déchets dangereux. En 2015, 6 affaires ont été traitées pour 37,5 tonnes de déchets tels que des batteries et des pneus. Une enquête est d’ailleurs actuellement menée par la justice, suite au récent démantèlement d’une filière.
Les espèces protégées bénéficient elles aussi d’une attention particulière. 3,8 kg d’huile de crocodile, utilisée pour soigner les affections de la peau, ont été saisis. Une fiche signalétique de trafic a même été émise au niveau national suite à l’importance du trafic constaté à La Réunion.
 
Au final, 1 milliard 140 millions d’euros ont été perçus par les services des douanes en 2015, dont 406 millions d’euros issus de l’octroi de mer. 844 millions ont été redistribués aux collectivités locales, à savoir Les communes, à hauteur de 358 millions d’euros, le département, pour 228 millions, et la région pour 224 millions. 27 millions ont été reversés au Grand Port Maritime et 6 millions ont permis d’alimenter le fonds d’investissement routier et des transports.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live