Famine dans le Sud de Madagascar : les Réunionnais veulent aider

solidarité
Famille dans le Grand Sud malgache
La région Sud de Madagascar est durement touchée par la famine et la sécheresse ©Présidence de la République malgache
Les populations du Sud de Madagascar se retrouvent à nouveau confrontées à la sécheresse et à la famine. Une terrible situation qui fait réagir à La Réunion. Des initiatives sont prises pour leur venir en aide. Une information que vous pouvez suivre avec Réunion La 1ère, en télé, radio et web.
La situation est extrêmement préoccupante dans le Grand Sud malgache. La région fait face à un épisode de sécheresse exceptionnel. Il n’y a pas eu de pluies depuis neuf mois. Plus rien ne pousse dans les champs. Selon le maire d’Ifotaka, un village situé dans la région d’Antandroy, au moins huit enfants seraient morts à cause de la famine, appelée localement "kéré".

En avril dernier, une étude estimait, que dans le Sud de la Grande île, 1,6 million de personnes avaient des difficultés d’accès à la nourriture en raison de la sécheresse et que 500 000 d’entre elles étaient confrontées à une insécurité alimentaire sévère nécessitant une assistance urgente. Et les restrictions liées à l’épidémie de Covid ont encore aggravé la situation, provoquant des difficultés d’approvisionnement.
 

La solidarité réunionnaise s'organise


Dimanche, le président malgache Andry Rajoelina s’est rendu sur place. Il a promis l’installation de "centres nutritionnels d’urgence". Le programme alimentaire mondial des Nations unies s’est également mobilisé. Il a prévu d’apporter une assistance alimentaire à 300 000 habitants.

A La Réunion, aussi, une chaîne de solidarité commence à s’organiser. Face à la situation dramatique qui touche le Grand Sud malgache, des initiatives pour l'instant encore individuelles sont prises. On citait récemment l’exemple de Wilson Clara, l’entraîneur du club de football de l’US Sainte-Marienne, qui, avec ses joueurs et d’autres entraîneurs de l’île, se coordonnent afin d’envoyer des denrées alimentaires et de l’eau aux malgaches sinistrés.

Plusieurs cagnottes sont également lancées sur Internet, et notamment par des membres de la communauté franco-malgache dans l'île. Calvain Tsimangovy, le curé de la paroisse du Port, veut lui aussi aider sa terre natale. Nos journalistes sont allés à sa rencontre ce mercredi matin pour recueillir son témoignage.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Le curé du Port solidaire des siens


On se rappelle de ce vaste mouvement de solidarité né en 2007 à la Réunion pour venir en aide aux populations du sud de Madagascar, là encore touchée par une grave crise alimentaire. L'opération Kéré avait alors rapporté plus de 400 000 euros.
 

Editions spéciales sur Réunion La 1ère


Les équipes de Réunion La 1ère sont également mobilisées pour vous tenir au courant de la situation dans la Grande île. Vous pouvez suivre cette actualité ce mercredi avec Réunion La 1ère, en télé, radio et web.

Retrouvez ainsi l’édition spéciale du journal télévisé de 12h30 : 

Les téléspectateurs pourront également intervenir en deuxième partie, avec Pascal Souprayen et Jean-Marc Collienne, en composant le 02 62 99 11 15.
 

En radio, plusieurs émissions sont également consacrées à la situation à Madagascar. C’est ainsi que ce matin, plusieurs auditeurs ont pu réagir en direct avec notre animateur Claude Montanet, de 8h à 9h.

L’animateur donne à nouveau rendez-vous aux auditeurs ce soir, de 17h à 19h. Des invités interviendront également aux côtés de Claude Montanet :
 Dany Mivan de la Fédération des entités œuvrant pour Madagascar, Charlotte Rabesahale, anthropologue, et Ginette Rahamasay, originaire de Fort Dauphin, ville située à 70 km d'Ifotaka, commune qui est, rappelons-le, très affectée par la situation actuelle.

Quel regard portez-vous sur ce qui se passe à Madagascar ? Comment venir en aide à la population locale ? Les auditeurs sont invités à réagir au 0262 99 2000.