réunion
info locale

Gilets jaunes : « Il faut poursuivre le mouvement » (Jean-Hugues Ratenon)

social
Jean-Hugues Ratenon, député (La France Insoumise) de La Réunion
©Réunion la 1ère (Philippe Dornier)
Présent sur différents barrages de routes ce week-end, en soutien aux Gilets Jaunes, Jean-Hugues Ratenon est favorable à la poursuite du mouvement. Plutôt que d’aller à Paris, le député « La France insoumise » préfère rester à La Réunion pour témoigner son soutien à la population.
 
Au 3ème jour de l’action des Gilets jaunes, ce lundi, Jean-Hugues Ratenon, invité de la matinale sur Réunion La 1ère radio, affirme qu’il « faut poursuivre le mouvement. » Combien de temps ? « Autant de jours qu’il faudra pour que le gouvernement prenne un certain nombre de mesures en faveur de la population. »

Alors qu’il devait partir dimanche à Paris pour ses activités parlementaires, le député « La France Insoumise » estime que sa « place est à La Réunion. Le peuple a besoin de voir ses élus. Le mouvement de samedi était annoncé depuis plusieurs semaines. Je suis étonné que la plupart des élus de La Réunion aient pris l’avion vendredi soir, notamment pour le Congrès des maires. »
 

Attitude du gouvernement « inadmissible »


Balayant toute accusation de récupération politique, Jean-Hugues Ratenon veut « mettre en place une conférence extraordinaire de tous les élus, en concertation avec le peuple, pour sortir un projet réunionnais. » Il juge « inadmissible » qu’Edouard Philippe, le Premier ministre, demande aux Français d’attendre la fin du quinquennat pour mesurer les résultats : « Avec l’orientation politique du gouvernement, personne ne peut y croire. Il faut un nouveau projet pour la France. Je suis pour la dissolution de l’assemblée nationale. »

Concernant les débordements, le député de l’Est distingue « deux mouvements : les Gilets jaunes et les casseurs. C’est deux expressions différentes qui posent le problème d’un malaise profond de la société réunionnaise. »

 
Publicité