réunion
info locale

Incendie du Maïdo : les assises sur le coût du préjudice

Il va être question de millions d'euros, ce lundi dans la salle d'audience des assises de La Réunion. L'incendie du Maïdo ou les incendies de Patrice Nirlo, caporal-chef des sapeurs-pompiers de Saint-Denis, qui a été reconnu coupable de ces feux et a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle, il y a un an en appel.
Aujourd'hui, il va être question des conséquences de cet acte criminel. À combien s'élève la facture ? 30 millions d'euros pour l'ONF, (Office National des Forêts) qui a renoncé à poursuivre l'accusé pour les dommages écologiques, mais qui doit reboiser les hectares de tamarins incendiés. 11 millions minimum, pour le SDIS de La Réunion. Mais combien pour les forces de l'ordre, la venue du Dash, les hélicoptères bombardiers d'eau, etc. La liste est interminable, son évocation risque d'être fastidieuse, mais indispensable pour se rendre compte réellement de l'ampleur des dégâts. On parle de 100 millions d'euros, inutile de préciser que le pompier-pyromane ne paiera pas. 
Publicité