Jeux des îles de l'océan indien 2023 : les Maldives se préparent malgré la covid

coronavirus
Les Maldives reçoivent le drapeau et organiseront les JOI en 2023
©Capture d'écran Défimédia (Archives)
Les Maldives organiseront les jeux des îles de l'océan Indien en 2023. Covid oblige, les réunions préparatoires sur l'avancement des travaux, le financement ou le calendrier des épreuves sont en attente. Une première visioconférence des membres du CIJ devrait avoir lieu avant la fin de l'année.
Les jeux des îles de l'océan Indien de 2023 ne sont pas une priorité. La pandémie de covid touche tous les pays concernés et l'archipel des Maldives est, pour l'instant, inaccessible. Cependant, le temps passe très vite et l'organisation d'un tel événement demande d'être anticipé des mois à l'avance par le pays hôte et par les athlètes qui souhaitent y participer. 

Afin de gagner un peu de temps, Thierry Grimaud, vice-président du Comité régional olympique de La Réunion, a proposé d'organiser une visioconférence entre les responsables du CIJ. Celle-ci pourrait avoir lieu avant la fin de l'année 2020 écrit Le Mauricien
 

Les membres du CIJ attendus en janvier ou février 2021


Ce rendez-vous, à distance, annonce le déplacement des différents hauts responsables des jeux. Il devrait être officialisé à ce moment-là, en fonction de la crise sanitaire. Il est question de janvier ou février 2021. L'île Maurice présentera, à cette occasion le bilan financier de l'édition de 2019, la dixième. Ce debrief est, traditionnellement effectué, dans les 6 mois après la clôture des compétitions, mais dès janvier 2020 l'épidémie de coronavirus a eu raison des agendas.  

Le bilan mauricien est attendu, il permettra aux responsables du CIJ de tirer les enseignements et d'adapter le rendez-vous aux réalités financières du pays hôte. Ahmed Marzooq, le Secrétaire Général du comité olympique des Maldives est en relation constante avec le gouvernement. Il a d'ailleurs expliqué à son homologue et ami seychellois que les Maldives souhaitent accueillir les membres CIJ sur place pour qu'ils puissent se rendre compte de l'avancée des travaux, malgré la crise sanitaire.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live