L'Île de La Réunion Tourisme joue la carte de l’humour pour sa nouvelle campagne

tourisme
hotel créolia
hotel créolia ©Daniel Fontaine
L’Île de la Réunion Tourisme a lancé sa nouvelle campagne de promotion le 2 décembre. L'IRT espère pouvoir redynamiser le tourisme à La Réunion avec la fin du confinement dans l’Hexagone, prévue pour le 15 décembre.
 
Depuis plus d’un mois, la fameuse attestation de déplacement a fait son retour dans l’Hexagone avec le reconfinement. Depuis le 2 décembre, une attestation un peu particulière circule, notamment dans la presse réunionnaise, mais aussi dans des grands titres nationaux. Cette "attestation de déplacement vraiment exceptionnel" est en réalité une publicité de l’Île de la Réunion Tourisme (IRT).

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
  

Détendre l’atmosphère pesante

Susan Soba, directrice générale de l’IRT explique que cette campagne visait à "mettre un peu d’humour pour essayer de mettre fin à ce climat de morosité" qui sévit dans l’Hexagone, en raison de l’épidémie de coronavirus. L’IRT souhaite encourager les métropolitains "à venir voyager à La Réunion dès que ce sera possible."
 

On sait qu’en ce moment l’ensemble des destinations d’Outre-mer mettent beaucoup la pression au plan publicitaire, donc il faut qu’on puisse trouver notre place dans cette dynamique-là. 

Susan Soba


Déplacement pour aller à la plage ou en randonnée, pour aller acheter de la crème solaire ou encore pour aller découvrir le maloya… l’IRT propose un concours pour gagner un voyage pour deux personnes à La Réunion grâce à cette fameuse attestation. Sur instagram, le concours compte déjà pas moins de 180 participations. 
 
   

Redynamiser le tourisme

L’épidémie de coronavirus a fortement touché le secteur du tourisme. A La Réunion, la fréquentation touristique a baissé de 48,5% au premier semestre 2020. L’IRT veut redynamiser le secteur dès la fin du confinement dans l’Hexagone, prévue pour l’instant au 15 décembre. "Il ne faut pas oublier que le tourisme à La Réunion, c’est plus de 11 000 emplois", précise la directrice de l'IRT.
 

Il faut que pour l’avenir on continue de stimuler ce marché. On ne peut pas mettre de côté cette économie touristique, parce que c’est aussi l’avenir de notre territoire donc il faut qu’on reste présent.

Susan Soba

   

Vers la fin des motifs impérieux ?

Parmi les mesures sanitaires prises à La Réunion : le retour du motif impérieux pour voyager entre l’Hexagone et La Réunion. Il pourrait être levé à partir du 15 décembre, si la situation épidémique le permet. Cependant, les voyageurs devront toujours présenter un test PCR datant de moins de 72h avant le voyage. Il sera également possible d’effectuer un test antigénique.

La nouvelle campagne de l’IRT prévoit d’autres éléments, qui viendront s’ajouter à cette attestation bien particulière à mesure que le déconfinement avancera dans l’Hexagone.