La Police Nationale accueille dans ses rangs 35 nouvelles recrues

sécurité
Cérémonie de sortie de la 17ème promotion des cadets de la République, sur la base militaire 181 à Sainte‑Marie ©Michelle Bertil
Ce vendredi 26 août, la Police Nationale accueille dans ses rangs 35 nouvelles recrues. Des hommes et des femmes policiers adjoints, réservistes opérationnels et 14 cadets de la République viennent d'achever leur formation.

Ce vendredi 26 août, 35 hommes et femmes ont intégré les rangs de la Police Nationale. Des policiers adjoints, des réservistes ; et pas moins de 14 jeunes cadets de la République qui ont reçu leur écusson.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

La République, fière de ses cadets

"C'est une vocation depuis petite"

Pour Leïla, "c’est une vocation depuis petite. C’est tout naturellement que j’ai passé les épreuves et que je me suis donnée à fond pour en arriver là où je suis aujourd’hui" confie-t-elle. Prochaine étape pour la nouvelle recrue : le concours de gardien de la paix.

La cérémonie s’est déroulée en présence des proches des cadets également. Joël y a assisté avec beaucoup de fierté. Son petit-fils Florent, âgé de 26 ans, fait partie des cadets.

Ces élèves de la 17ème promotion des cadets de la République n’étaient pas les seuls à être mis à l’honneur ce vendredi. 10 policiers adjoints et 11 réservistes fraîchement formés étaient également salués. Ils font partie de la 133ème promotion des policiers adjoints et de la 1ère promotion de la réserve opérationnelle. A 47 ans, Jean-Emmanuel est devenu réserviste. Un rêve d’enfant devenu réalité pour celui qui, à l’époque, n’avait pas la taille requise pour devenir policier.

Cérémonie de sortie de la 17ème promotion des cadets de la République, sur la base militaire 181 à Sainte‑Marie ©Michelle Bertil

 "Un engagement qui fait honneur à la République"

La cérémonie de sortie de ces promotions s'est faite en présence de Jérôme Filippini, Préfet de La Réunion. Il a passé en revue les nouvelles recrues de la Police Nationale. Il s’agit de sa deuxième cérémonie officielle. "C’est un motif de fierté pour moi comme représentant de l’Etat mais c’est aussi une fierté pour nous tous car ils incarnent le lien entre la police et la population" a déclaré le préfet. Avant d’ajouter que c’est "un engagement remarquable qui fait honneur à la République et à ces jeunes".

Le visage de ces jeunes, c’est le visage de tous les Réunionnais. C’est aussi le visage de la Police Nationale. Un visage de proximité à l’égard des gens pour protéger, défendre et assurer la sécurité. C’est ce que veut dire la réserve, les cadets, les policiers adjoints.

Jérôme Filippini, Préfet de La Réunion

"Pour nous c’est toujours bien d’avoir des renforts, des nouvelles personnes" a par ailleurs ajouté Idriss Rangassamy, secrétaire départemental du syndicat Alliance Police Nationale.

Cérémonie de sortie de la 17ème promotion des cadets de la République, sur la base militaire 181 à Sainte‑Marie ©Michelle Bertil

Une solution pour l’emploi des jeunes ?

La formation des cadets de la République est accessible sans diplôme, réalisée en alternance en lycée professionnel et au sein des services opérationnels de la police.

De quoi permettre aux jeunes une entrée dans la vie active, dans un contexte où 41 000 jeunes de 15 à 29 ans ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation dans notre île. Les sorties précoces du système scolaire et un faible niveau de diplôme favorisent en effet cette situation.