La relaxe pour Maurice Gironcel.

justice
La décision du tribunal correctionnel est tombée il y a quelques instants. C'est la relaxe pour Maurice Gironcel, accusé lors des dernières municipales, en 2014 d'achat de voix. Le procureur avait demandé à l'encontre du Maire de Sainte-Suzanne 6 mois de prison ferme, 5 ans d’inéligibilité et 10.000 euros d’amende. 
Maurice Gironcel
Le maire de sainte-Suzanne sort soulagé du tribunal ce mardi 30 août ©Philippe Hoareau (reunion 1ère)