Le podcast "Sou le piédbwa", un documentaire sonore qui explore La Réunion autrement

environnement
Sou le piédbwa
Sou le piédbwa, Anne Bonneau ©Réunion la 1ère

Ce vendredi 26 mars, nous lançons "Sou le piédbwa", un podcast qui prend le temps. Prend le temps de laisser parler ceux qui expriment leur attachement à leur île, leur environnement. Pour en savoir plus, on a posé trois questions à Anne Bonneau, réalisatrice de ce nouveau documentaire

C'est ce vendredi 26 mars, dès 8h en podcast sur la1ere.re et à 12h15 à la radio, que nous lançons le documentaire "Sou le piédbwa". Un podcast qui fait respirer et qui fait du bien !

Pour écouter le podcast, c'est ici

On a posé 3 questions et demi à Anne Bonneau pour en savoir plus :

Nouveau podcast, nouveau format : "Sou le piédbwa". Après les "instantannés du monde", qu'on ne présente plus, vous vous lancez donc dans un podcast local, quel est le concept ?

Anne Bonneau :
Le même qu'Instantanés! Inviter à la découverte, vous plonger dans des mondes méconnus, mais cette fois, il s'agit de rencontrer à La Réunion ceux et celles qui expriment leur attachement à leur île, à leur environnement. De découvrir des choix de vie singulier.

Contrairement à un documentaire, il n'y a pas d'image pour soutenir le propos. Quels sont les ingrédients pour, au son, arriver à embarquer l'auditeur ?

AB : En plongeant encore et toujours l'auditeur dans des ambiances sonores, en lui laissant le temps de s'en imprégner, de laisser son imaginaire dessiner les visages des voix, les lieux, bref, en lui laissant sa liberté d'interprétation! On parie toujours sur la créativité et la sensibilité des auditeurs quand on propose de tels produits! Et ça marche!!!

Quel est le meilleur moment pour écouter et apprécier "Sou le piédbwa" ?

AB : Tranquille, sous un piédbwa? On a du temps en ce moment, non? "Sou le piédbwa" après le couvre-feu, c'est une bouffée d'air frais, et une porte aux rêves!

Quelle question ai-je oublié de vous poser ? 

AB : Le titre peut-être ? En référence au temps qu'on a tous pu passer un jour ou l'autre dans l'ombrage à discuter, mais aussi aux palabres de nos ancêtres, et aux nouvelles scènes culturelles de l'île qui font référence aux indispensables piédbwa!

"Sou le piédbwa", un documentaire sonore d'une trentaine de minutes qui laisse exprimer la nature et ceux qui s'en inspirent. Ce vendredi, premier podcast, au Baril, chez Benoît Morel.