réunion
info locale

Madagascar : une deuxième session du Bac après la fuite des sujets

océan indien
Lycée de Madagascar
©Capture d'écran L'Express de Madagascar
Une seconde session du baccalauréat est prévue, les 23 et 26 octobre 2019, suite aux incidents qui ont touché les épreuves de 2019. De nombreux candidats ont été victimes des différents incidents. Reste à déterminer, qui sera autorisé à participer à ce "second Bac 2019".
Le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, a été contraint de répondre aux interrogations de la presse concernant le Bac 2019, lors d'une édition spéciale, dimanche soir. Au cours de cette émission diffusée par les télévisions et radios (d'Etat et privée), il a confirmé l'organisation d'une deuxième session des épreuves du baccalauréat 2019. "Ce second Bac 2019" devrait avoir lieu du 23 au 26 octobre 2019. Une date annoncée Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, ministre de la communication.
 

Les modalités du "rattrapage" sont à définir 


Les modalités de ce nouvel examen et les conditions d'accès aux épreuves sont encore à définir. "Le repêchage" pourrait être partiel, si l'on suit les premières indications du président malgache. Au cours de cette édition spéciale, il a évoqué deux paramètres écrit L'Express de Madagascar : "Seules les matières qui ont connu des problèmes de fuite feraient l'objet de session de repêchage. L'autre option serait de définir une moyenne minimale pour l'accès à cette seconde session. La moyenne pourrait être fixée à 9/20".
 

L'opposition directement mise en cause 


Le président Rajoelina, après avoir admis quelques négligences dans l'organisation des épreuves du Bac 2019, a mis en cause ses opposants politiques. Il a réaffirmé devant la presse : "Je ne saurais tolérer que les problèmes entre les responsables impactent l'avenir de nos descendants". Si dans les prochains jours, il sera essentiellement question de cette seconde session du Bac et des modalités pour y participer, ce dossier est loin d'être refermé. Son volet judiciaire est à venir.
Publicité