publicité

Manifestation pour la protection et la lutte contre l'errance des animaux

Milit'Activ'974 a organisé un Dog Sitting, ce lundi premier avril 2019, devant la préfecture de La Réunion et ce n'est pas un poisson. La vingtaine de militants est venue avec ses compagnons à quatre pattes pour demander aux autorités de généraliser la stérilisation gratuite. 

© Jean-Baptiste Bebin
© Jean-Baptiste Bebin
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Enrayer l'errance animale à La Réunion ! Un vœu pieu qui revient au-devant de l'actualité après chaque fait-divers impliquant des animaux errants. Très souvent, ces dernières années, des élevages ont été décimés par des meutes divagants en toute liberté, des personnes ont également été victimes de morsures, quand d'autres se plaignent d'être envahies par les parasites, que transportent les chats qui ont élu domicile dans un recoin de leur case. 
 

Pour une stérilisation gratuite et généralisée des animaux errants 

© Jean-Baptiste Bebin
© Jean-Baptiste Bebin

Pour mettre fin à ce problème récurrent, les adhérents et sympathisants de Milit'Activ'974 manifestaient devant la préfecture pour une meilleure utilisation des fonds qui auraient du permettre de régler ce problème. Francis Kubezyk, membre actif de l'association, explique : "Nous luttons contre la maltraitance animale, sous toutes ses formes. L'euthanasie des animaux errants ne permet pas de régler le problème de l'errance. Nous demandons donc, que les 5 à 6 millions d'euros destinés à lutter contre la divagation des chiens et des chats servent à une grande campagne de stérilisation".
 

300 000 chats et chiens errants à La Réunion

© Jean-Baptiste Bebin
© Jean-Baptiste Bebin

Pour se faire entendre, une vingtaine de membres de Milit'Activ 974 se sont regroupés dans le jardin de la préfecture dès 6 h 30, ce lundi 1er avril 2019. Si le nombre de manifestants est restreint, la cause et la démarche trouve un large écho dans l'opinion. La stérilisation gratuite des animaux, pour les personnes aux revenus limités, ne rencontre pas un franc succès. La seule démarche possible, pour les militants, est de généraliser la stérilisation. Aujourd'hui, on estime à plus de 300 000 chats et chiens errants à La Réunion. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play