publicité

Le MEDEF demande le placement sous tutelle de la Chambre de Commerce

La Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion est en pleine tourmente judiciaire. Son président, Ibrahim Patel et deux de ses proches ont été mis en examen pour fraude électorale. Le MEDEF demande le placement sous tutelle de la CCIR.

© Jean-Claude Toihir (Réunion la 1ère)
© Jean-Claude Toihir (Réunion la 1ère)
  • Par Laura Philippon
  • Publié le
Le MEDEF Réunion réagit dans un communiqué, ce mercredi 31 octobre, suite à la mise en examen d’Ibrahim Patel et deux de ses proches. Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, ainsi que Younous Vally et Andy Hutson ont été mis en examen, ce mercredi pour fraude électorale, corruption active et passive, vols et recel de vols. Placés sous contrôle judiciaire, ils sont ressortis libres du tribunal de Champ-Fleuri. Si Ibrahim Patel peut encore se rendre à la Chambre de commerce, Younous Vally et Andy Hutson ont eux interdiction de s’en approcher.
 

Mise sous tutelle de l’Etat

Dans un communiqué, le MEDEF Réunion demande le placement sous tutelle de l’institution et écrit :  
 

Dans le contexte actuel, et au vu des difficultés financières rencontrées par la CCIR actuellement, le MEDEF Réunion demande à ce que la CCIR puisse être placée sous tutelle de l’Etat de toute urgence, en attendant une décision de justice sur les questions de fraudes électorales.


Selon le MEDEF, la "Chambre de Commerce et d’Industrie se doit d’être le reflet de notre développement économique et de nos entreprises,  notamment par rapport aux pays de la zone, et se doit de porter nos enjeux au national. Il est par conséquent impératif que cette institution retrouve au plus vite une stabilité et une composition qui lui permette d’assumer pleinement ses missions".
 

Modification du dispositif électoral

Dans ce communiqué, le MEDEF rappelle également qu’il "n’a eu de cesse de demander bien en amont de cette élection une modification du dispositif électoral (...) pour assurer une élection traduisant de façon transparente et réelle la volonté des ressortissants".
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play