réunion
info locale

MMA : Samantha Jean-François une défaite riche d'enseignements pour l'avenir

sport
Samantha Jean-François à Colchester
©capture d'écran Facebook
La première en MMA à Colchester en Angleterre est positive pour Samantha Jean-François, malgré la défaite. Elle se tourne maintenant vers la ceinture Phenix Muay Thai en Pancrace. Le combat aura lieu début Juin.
C'était l'événement de sa jeune carrière. Samantha Jean-François, 28 ans, nouvelle venue dans la famille des sports pieds poings, s'est rendue en Angleterre pour défier l'expérimentée Bryony Tyrell.
La britannique, âgée de 36 ans, qui a l'habitude de ces combats en cage, a réussi à résister à la foudre qui s'est abattue sur elle dans le premier round. Malheureusement, comme l'explique Samantha Jean-François, la première concernée : « malgré des soumissions engagées au sol, je suis dans l'incapacité de finaliser car mes jambes ne répondent plus. Au second round, je tiens à peine debout, l'acidose me gagne et je me fais vite amener au sol car je ne dispose plus d'appuis solides. Le combat se termine par arrêt de l'arbitre sur l'étranglement arrière. Cependant mon adversaire a reconnu que je n'étais pas en pleine possession de mes moyens. Elle avait dit à son coach : "ce soir je ne veux pas finir à l'hôpital ". Elle savait qu'elle allait avoir du fil à retordre mais ça ne s'est pas passé ... la revanche remettra les choses à plat: un combat à armes égales ».

L'avenir c'est le 6 Juin
 
Le sport de très haut niveau interdit les absences, même de quelques instants. Il ne supporte pas non plus l'improvisation. La championne est désormais une fervente adepte du MMA. Samantha Jean-François souhaite d'ailleurs que la législation évolue concernant ces combats en cage, interdits en France et autorisés ailleurs : « le MMA est une discipline à part entière et vue les conditions de sécurité totalement opérationnelles, je pense que la France devrait revoir sa position sur le sujet. Je n'ai ressenti aucune mise en danger personnelle de mon intégrité physique ou mentale. La prise en charge des combattants est rapide et efficace avant et après le fight ».
De retour dans le Sud de la France avec son entraîneur et compagnon, la championne réunionnaise s'est remise au travail. Le prochain rendez-vous est déjà là. Le 6 Juin 2016, elle défiera une combattante hongroise pour l'attribution de la ceinture Phenix Muay Thai en Pancrace. Il est fort possible que cette fois, Samantha Jean-François profite de l'expérience de son passage anglais. Avec le Team Furacao, elle débriefe tous les aspects de la compétition pour repartir au combat et représenter son île, La Réunion.
Bryony Tyrell
©Capture d'écran Facebook

 

Publicité