Moins de séismes, mais toujours une inflation du Piton de la Fournaise

catastrophes naturelles
Le volcan du Piton de la Fournaise
©Imaz Press

L'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise enregistre moins de séismes depuis samedi 27 mars, en revanche l’inflation de l’édifice se poursuit. Une éruption n’est toujours pas exclue.

Que nous prépare le Piton de la Fournaise ? Le magma remonte des entrailles de la terre, mais toujours pas d’éruption ce lundi 29 mars.

L'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise explique même que le nombre de séismes est en baisse depuis samedi. La sismicité avait repris le 13 mars dernier sous le volcan, avant d’augmenter significativement la semaine dernière, entre le 22 et le 26 mars.

Moins de séismes

"Le nombre journalier de séismes est en baisse depuis le 27 mars, avec respectivement 55 et 8 séimes volcano-tectoniques sommitaux les 27 et 28 mars", explique, ce lundi, l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Les scientifiques précisent toutefois que la sismicité peut être irrégulière, malgré une remontée de magma.

 

Toujours une remontée de magma

En revanche, l’inflation (gonflement) de l’édifice du Piton de la Fournaise se poursuit. "La source à l’origine de cette inflation est localisée entre 1,5 et 2 km de profondeur sous le cratère Dolomieu, au niveau du réservoir magmatique superficiel", remarquent les scientifiques de l’Observatoire.

Une éruption n’est pas exclue

Selon l’Observatoire, "le processus de recharge depuis les profondeurs vers le réservoir superficiel peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines (avec des périodes de sismicité plus ou moins intenses) avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompe, donnant ainsi lieu à une injection de magma vers la surface et à une éruption". "Il peut également s’arrêter sans donner lieu à brève échéance à une éruption", nuancent les scientifiques.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live