Nouvelle Route du Littoral : 775 accropodes mal installés, du retard dans les travaux et une facture qui s'alourdit

travaux publics
La NRL sera terminée
©Réunion La 1ère
La Nouvelle Route du Littoral est sûrement l'ouvrage le plus attendu par les 400 000 automobilistes réunionnais. Les travaux ont pris du retard, 775 accropodes sont mal installés, 2 500 sont à déplacer. Les surcoûts du chantier se multiplient. Le point ici.

Ce jeudi 30 septembre, Huguette Bello confirme que 775 accropodes sont mal installés et qu'au total 2 500 accropodes devront être déplacés sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral.

La présidente de Région a réagi sur Réunion La 1ère à Une du Journal de l'Ile de ce jeudi. Nos confères annoncent que ces accropodes défaillants devront être remplacés et que le coût supplémentaire s'élève à 20 millions d'euros. 

775 accropodes à remplacer

Les ouvriers vont devoir déplacé 2 500 accropodes pour permettre de remplacer les 775 blocs rocheux défaillants. "Nous ne le savions pas, nous avons découvert que des accropodes sont mal posées, explique la présidente de Région. Lorsque nous étions dans l'opposition, nous avions posé des questions, mais il n'y a jamais eu véritablement de transparence sur ce grave sujet". 

Sur Réunion La 1ère, Huguette Bello réaffirme "l'engagement et la volonté de la Région Réunion à terminer cette route".

Regardez son interview :

Interview Huguette Bello NRL

 

Un milliard de contentieux

Au départ, la Nouvelle Route du Littoral devait coûter un milliard 600 millions d'euros. Aujourd’hui, l’estimation approche déjà deux milliards d'euros. L’addition continue de s'alourdir. La semaine dernière déjà, nos confrères du Journal de l’île indiquaient que les nombreux contentieux entre la Région et le groupement Bouygues-Vinci pourraient coûter jusqu’à un milliard d'euros supplémentaires.

Un viaduc accessible en 2022 ?

Avec ses 5,4 kilomètres, la Nouvelle Route du Littoral est le plus grand viaduc en mer de France, mais pour le moment, aucune voiture ne roule toujours dessus. Ce jeudi, Huguette Bello, la nouvelle présidente de Région, affirme qu'elle espère que "la première partie de la Route sera livrée l'année prochaine".

Ce viaduc a été inauguré le 30 mars par Didier Robert, alors candidat à sa réélection à la tête de la Région. Pendant toute la campagne, ses opposants n’ont pas cessé d’ironiser sur cette route qui ne mène nulle part. En 2020, Bruno Le Maire, ministre de l'économie, avait évoqué la NRL comme une "magnifique route inachevée" et estimé qu'"il n'y a rien de plus stupide que ces routes qui ne mènent nulle part".

En mars dernier, Didier Robert encore président de Région avait affirmé qu’un raccordement provisoire serait mis en place avant la fin de l’année au niveau de La Grande Chaloupe pour que les automobilistes puissent emprunter la première partie de la nouvelle Route du Littoral en venant de Saint-Denis. 

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Un point sur le chantier de la NRL, par Jean-Marc Collienne

 

Encore 2,7 km de route à terminer

A ce jour, il reste 2,7 kilomètres de route à réaliser entre la Grande Chaloupe et La Possession. Selon Huguette Bello, cela se fera par "la construction d’une route-digue entre la Grande-Chaloupe et La Possession".

A la suite de l’interminable feuilleton des carrières et parce que les matériaux et les roches, n’étaient pas disponibles, le marché entre la Région et le groupement chargé de la construction a été annulé. Un nouvel appel d’offre devait être lancé.

Il faudra encore plusieurs années avant que la Nouvelle Route du Littoral soit achevée, alors qu’elle était censée l’être en 2020.

Le 12 septembre dernier, Clément Beaune, le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes alors en visite officielle à La Réunion, avait indiqué qu'un nouvel engagement financier "n’était pas à l’ordre du jour" et que la présidente de Région allait devoir "faire des choix."

 

Pas de date pour une séance extraordinaire

Le dossier est tellement complexe, qu'Huguette Bello a décidé, fin août, de reporter la séance extraordinaire du conseil régional qui devait être consacrée à cette Nouvelle Route du Littoral. La séance plénière de La Région se tiendra en octobre, sans que la date exacte ne soit précisée. Le 6 octobre prochain néanmoins, une visite de la Route avec les élus sera organisée.