Opérée du cœur au CHU de La Réunion, la petite Kaloy va bien et a quitté l'hôpital

solidarité
L’association « La Ribambelle » lance un appel au don pour soigner la petite Kaloy
L’association "La Ribambelle" lance un appel au don pour soigner la petite Kaloy. ©Association "La Ribambelle"

Engagée dans la prise en charge des enfants Malgaches atteints de pathologies graves, l'association "La Ribambelle" donne des nouvelles de Kaloy. Opérée du cœur au CHU de La Réunion, la petite fille va bien et est sortie de l'hôpital ce mercredi 24 mars.

Kaloy a subi une opération du cœur, au CHU de Bellepierre. La chirurgie pédiatrique s'est très bien passée. Ce mercredi 24 mars, la petite fille est sortie de l'hôpital. 

Sa maman, Vatosoa, est fatiguée, mais soulagée. "Elle est entrée au bloc, mardi, à 10 heures et j’ai pu la rejoindre à midi, raconte Vatosoa. Tout s’est très bien passé, la prothèse est bien en place, il n’y a pas eu de complication". "On peut dire qu’elle est guérie", souffle la maman. Kaloy souffrait d’un problème cardiaque qui perturbait sa croissance.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Grace à l'association « La Ribambelle », la petite Kaloy a fait le voyage depuis Madagascar pour subir une opération du cœur, à La Réunion. La fillette va bien

 

Une opération décalée à cause du covid

L'opération de Kaloy avait été décalée d’un an en raison de la crise sanitaire du coronavirus. La petite fille malgache était arrivée à La Réunion à la fin du mois de février.

Un appel aux dons de l’association

Agée de 17 mois, Kaloy est soignée grâce à l’association "La Ribambelle". Depuis 25 ans, l’association réunionnaise est engagée dans la prise en charge des jeunes Malgaches atteints de pathologies graves. En février dernier, "La Ribambelle" avait lancé un appel aux dons pour l’opération de Kaloy.

D’autres opérations à venir

Cette onzième mission de l’association est un succès. "La Ribambelle" espère désormais d’autres dons car au moins deux autres enfants en auront besoin dans les mois qui viennent. Ces deux enfants doivent aussi subir des opérations à cœur ouvert, dont le cout est estimé à près de 30 000 euros.