Paillotes de l’Ermitage : les opposants aux restaurants réunis pour un « pique-nique partage »

justice
Paillotes de l'Ermitage DDPM pique-nique 140718
©Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Annoncé depuis plusieurs semaines, le pique-nique partage des opposants aux restaurants de plage se déroule ce samedi 14 juillet à l’Ermitage. L’occasion de rappeler leur volonté de voir les paillotes fermées et démontées.
 
A l’appel du collectif de Défense du Domaine Public Maritime (DDPM), une centaine de personnes se sont réunies ce samedi 14 juillet sur la plage de l’Ermitage à Saint-Gilles-les-Bains. Elles participent ainsi à un "pique-nique partage".
 
Paillotes de l'Ermitage DDPM pique-nique 140718
©Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Une tension palpable

Un rassemblement qui semble se dérouler dans une bonne humeur apparente, mais en vérité la tension reste tout de même palpable, en atteste la présence discrète des forces de l’ordre qui se maintiennent à bonne distance. Des vigiles privés, embauchés par les restaurateurs, sont également présents.
 
Paillotes de l'Ermitage DDPM pique-nique 140718
©Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Il faut en effet se rappeler que la mobilisation reste destinée à s’opposer à la présence des restaurants de plage. Des membres de différents collectifs, qui veulent voir partir les paillotes de la plage de l’Ermitage, avaient par le passé manifesté avec violence leur position à ce sujet.

Toujours pas de décision judiciaire

Le rassemblement intervient de plus au lendemain d’une audience judiciaire durant laquelle le Tribunal de Grande Instance de Saint-Denis n’a pas rendu de décision quant à l’issue de ce conflit. L’affaire n’est en effet toujours pas résolue. Malgré l’expiration des Autorisations d’Occupation Temporaire, les restaurateurs continuent d’exercer leur activité.

Les opposants ont donc fait à nouveau entendre leurs revendications. Ils souhaitent voir fermer et démonter les paillotes, et disent ainsi "soutenir" le préfet de La Réunion, qui le 1er juillet dernier avait ordonné la verbalisation des propriétaires.
 
Paillotes de l'Ermitage DDPM pique-nique 140718
©Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
Dans des discours particulièrement applaudis, les représentants des collectifs ont notamment évoqué une justice "plus clémente avec les plus puissants". Une motion a également été signée par les « pique-niqueurs », demandant la fermeture administrative des restaurants de plage.
 
Paillotes de l'Ermitage DDPM pique-nique 140718
©Michelle Bertil (Réunion la 1ère)

Le reportage de Michelle Bertil et Géraldine Blandin.
Reportage ©Réunion la 1ère