Plan de désescalade, le préfet de La Réunion s'exprimera mercredi 9 juin

coronavirus
Jacques Billant, préfet de La Réunion.
"Au regard de la situation, je vais demander au gouvernement de me confier des pouvoirs accrus" a déclaré Jacques Billant en précisant qu'il envisage de "remettre en place le couvre-feu". ©Imaz Press

S’il est déjà dit que la 3ème étape du plan de désescalade ne peut être enclenchée à compter du 9 juin du fait de la situation à La Réunion, Jacques Billant devrait décliner un nouveau calendrier mercredi prochain. Allégement ou maintien des restrictions, les chiffres seront déterminants.

Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, doit prendre la parole le mercredi 9 juin, à 17h, pour s’exprimer sur la crise Covid à La Réunion. L’annonce de l’allègement des restrictions est probable, mais leur maintien est aussi envisageable.

Les chiffres hebdomadaires très attendus

Les chiffres du Covid qui seront publiés la veille de son allocution devraient être déterminants dans sa prise de décision. Si allégement il devait y avoir, reste à savoir dans quelle mesure ? Et surtout dans quel délai ?

Le calendrier de "déconfinement" du gouvernement prévoit en effet que la nouvelle étape soit appliquée à compter du 9 juin. Elle comprendra le recul de l’entrée en vigueur du couvre-feu à 23h, la réouverture des bars et restaurants en intérieur, en plus des terrasses, ou encore celle des salles de sport. Les rassemblements de plus de 5 000 personnes pourront à nouveau être autorisés.

Des mesures applicables dans l’Hexagone au 9 juin, mais pas à La Réunion.

Nouvelle étape pour l’Hexagone au 9 juin, pas à La Réunion

Fin mai, Jacques Billant annonçait en effet qu’il ne mettrait pas en œuvre la troisième étape de son plan de désescalade au 9 juin, du fait de la situation sanitaire. Mardi dernier, à l’annonce des chiffres hebdomadaires, en légère baisse cependant, il a confirmé que la fragilité de la situation épidémique ne permettait pas d’engager cette étape.

Ce même mardi 1er juin, le préfet de La Réunion a fait savoir aux maires qu’il se donnait deux semaines pour trancher. Finalement, il devrait faire l’annonce d’un allégement ou d’un maintien des restrictions lors de sa conférence de presse programmée mercredi 9 juin, soit au lendemain de l’annonce des chiffres hebdomadaires.

Un calendrier devrait donc être décliné mercredi prochain. En attendant, les mesures de lutte contre le Covid ont été prolongées jusqu’au 9 juin inclus.

Levée des motifs impérieux pour les personnes vaccinées au 9 juin

Si la 3ème phase du plan de désescalade ne peut être enclenchée, la levée des motifs impérieux pour les personnes vaccinées entre l’Hexagone et La Réunion entrera en vigueur au 9 juin, comme le confirme le gouvernement ce vendredi 4 juin.

Cette mesure, annoncée par le gouvernement le 19 mai dernier, a d'ailleurs été réaffirmée ce vendredi 4 juin par le ministre des Outre-mer, invité de Franceinfo. A l’approche des vacances scolaires, voyageurs et compagnies aériennes sont particulièrement attentifs à cette information.