Plan France Relance : Etat et régions signent un accord de "co-pilotage"

économie
Coronavirus plan de relance économique signature accord Etat Régions 280920
©Gouvernement
Présidents de Régions et Premier ministre étaient réunis hier, lundi 28 septembre, pour la signature d’un accord de "co-pilotage" du plan de relance économique. Le gouvernement présentait le même jour le projet de loi de finances 2021  en Conseil des ministres.
Le Premier ministre, Jean Castex, recevait hier, lundi 28 septembre, le président des Régions de France, Renaud Muselier, et les présidents de Régions pour la signature du "Grand Plan de Relance Economique".

Didier Robert a donc signé à Matignon l’accord qui matérialise l’engagement de l’Etat et des Régions pour la relance économique dans les régions.
 


Un "co-pilotage" Etat- Régions

Les régions deviennent "co-pilotes" de la gestion des fonds promis par l’Etat. Une première enveloppe de 600 millions d’euros leur est dédiée à court terme. Elle doit permettre de "répondre à l’urgence et engager un nouveau modèle". Certains secteurs doivent ainsi être particulièrement soutenus, à savoir les PME, le tourisme ou encore la culture. Le plan global prévoit, lui, 1,5 milliard d’euros.

En août dernier, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, est venu à La Réunion pour préparer la mise en place du plan de relance Réunion.

 

Un pan de relance à 100 milliards d’euros

Au total, l’Etat consacrera 100 milliards d’euros sur 2 ans à la relance économique dans le cadre de son Plan France Relance. Il doit ainsi permettre de retrouver le niveau d’activité d’avant-crise d’ici 2022, de financer des investissements pour innover, moderniser et transformer le modèle économique et social, indique le gouvernement dans son projet de loi de finances 2021.

Un projet de loi centré sur le plan de relance à 100 milliards d’euros annoncé début septembre. Un tiers du plan doit être cosécré à l’écologie, un tiers aux mesures de solidarité et de formation, et un dernier tiers à améliorer la compétitivité des entreprises.
Le projet de finances 2021 a été présenté par le gouvernement en Conseil des ministres hier, lundi 28 septembre. Son examen devrait débuter à l’Assemblée nationale à partir du 12 octobre.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live