Plan "Relance Réunion", NRL, emplois, tourisme, logement : deuxième jour de visite du ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu

gouvernement
Sébastien Lecornu
©Géraldine Blandin
Le deuxième jour de visite du ministre des Outre-mer à La Réunion, ce mardi 18 août, est axé sur l’économie et le social. Sébastien Lecornu a détaillé le "plan Relance Réunion", dans lequel sera intégrée la fin du chantier de la NRL. Il a aussi été question de logement social.
Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, effectue ce mardi 18 août sa deuxième journée de visite à La Réunion. Le plan de relance économique et le logement social sont au cœur des rencontres prévues dans l’île. 
 

"Un plan Relance Réunion"

A 12h30, au Conseil Régional, le ministre a tenu un déjeuner de travail. Au Moca, il a rencontré la cellule de continuité économique et sociale de la Région. A la sortie de la rencontre, Sébastien Lecornu a annoncé que l'Etat viendra en aide à la Région à hauteur de 27 millions d'euros. 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
Relance économique : S. Lecornu présente son plan pour La Réunion

Il a ensuite détaillé le plan de relance économique post-covid, spécifique à La Réunion. "Il y a le plan de relance annoncé au niveau national, et des déclinaisons pour chaque territoire, explique le ministre. Le "plan de relance Réunion" sera mis en place rapidement". Le fond de solidarité pour les métiers du tourisme, de la culture et du sport, sera confirmé jusqu'à la fin de l'année. Le plan de relance discuté, ce mardi, fait partie du plan de relance économique européen, qui prévoit 40 milliards d’euros pour la France, et 1 milliard 928 millions d’euros pour les régions ultrapériphériques.
 
Didier Robert et Sébastien Lecornu
©Géraldine Blandin
 

Le chantier de la NRL intégré au plan de relance

Depuis la crise sanitaire, l'économie réunionnaise est en souffrance. Elle est fortement dépendante des échanges extérieurs et du tourisme impactés par la crise. De plus, 95 % des entreprises réunionnaises sont de très petites entreprises, c’est-à-dire des structures plus vulnérables. 

Sébastien Lecornu veut des solutions "sur mesures" pour l'île, avec la transition écologique pour fil conducteur. Le ministre a défini trois axes : la relance par la commande publique, l’accompagnement de certaines filières comme le tourisme, le BTP ou encore l'agriculture, et la mise en place d’outils d’ingénierie en plus de l’accompagnement financier. Le ministre a annoncé la venue prochaine du ministre de l'Agriculture à La Réunion. 

Ce mardi, il a aussi annoncé au président de Région que la fin du chantier de la Nouvelle Route du Littoral serait intégrée dans ce plan de relance. Didier Robert s'est satisfait de cette annonce. "C'est une bonne nouvelle, le calendier sera soutenu et l'enveloppe sera respectée", a assuré le président de la Région Réunion. Pour Sébastien Lecornu, "nous devons terminer cette route, personne ne comprendrait qu'elle ne le soit pas". "Elle doit trouver sa place dans le plan de relance", assure le ministre des Outre-mer. 
 

Les transporteurs reçus par un conseiller

Ce matin, un des conseillers du ministre des Outre-mer a reçu une délégation de transporteurs à la préfecture. Ils ont fait part de leurs inquiétudes sur l'avenir du chantier de la Nouvelle Route du Littoral, alors que la partie digue entre la Possession et la Grande Chaloupe reste inachevée. Les transporteurs sont ressortis satisfaits de leur rencontre, en saluant la volonté affichée de l’Etat de terminer ce chantier. Les transporteurs devraient reprendre le chantier le 15 septembre prochain. 
 
nrl transporteurs réunion préfecture chantier ministre des outre-mer 180820
©Réunion la 1ère
 
"Il y a de l'argent et beaucoup de volonté de la parti de l'Etat, assure Sébastien Lecornu qui estime que les priorités sont la bataille de l'emploi et le sauvetage des économies. Cette crise sanitaire se transforme en crise économique, mais ne doit pas se transformer en crise sociale". 
 

Logement social

En fin de journée à Saint-Denis, Sébastien Lecornu est allé à la rencontre des habitants de logements sociaux, aux côtés de la maire du chef-lieu, Ericka Bareigts. Il ainsi précisé les intentions de l’Etat, du Département, de la ville de Saint-Denis et des bailleurs sociaux pour la relance et notamment via la réhabilitation des logements, autour de la SHMLR Bouvet.

Le ministre des Outre-mer a déclaré que le dossier du logement serait central dans le plan de relance, voire dans son passage rue Oudinot, évoquant la question du cadre de vie et de celle de l’avenir promis aux générations futures.

Sébastien Lecornu a ainsi affirmé que l’Etat accompagnera autant sur le logement nouveau que sur la réhabilitation.
 

" On sera là financièrement, y compris avec de l’argent nouveaux, y compris avec de l’argent européen. "

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer



Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
Plan de relance : les pistes pour le logement

A La Réunion, près de 13 000 logements sociaux ont plus de 20 ans, dont la moitié se trouve à Saint-Denis, a précisé Ericka Bareigts.

Enfin, le ministre s’engage à soutenir les efforts qui seront entrepris pour la mise en valeur du patrimoine de Saint-Denis et le soin apporté à la trace mémorielle.  

Hier, le ministre des Outre-mer a participé à la rentrée scolaire et s’est exprimé sur la crise sanitaire. Il assure qu’à La Réunion "la situation est largement maîtrisée et sous grande surveillance". Retrouvez ici notre article sur sa première journée de visite.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live