La première journée du procès de Terre Rouge

justice
20170126 Procès
©Réunion1ère
La Cour d’appel s’est donnée deux jours pour faire toute la lumière sur l’affaire politico-judiciaire.
La présidente du Conseil Général, un député, le maire de l’Entre-Deux, un administratif du Palais de la source, étaient ce matin à l’audience.
Tous attendent la relaxe dans cette affaire de discrimination à l’embauche.
Au foyer de Terre Rouge, après l’élection de Nassimah Dindar à la présidence du Conseil général, des employés étaient licenciés et remplacés par des personnes non qualifiés pour travailler dans ce foyer pour enfant en difficulté.
 
Nassimah Dindar : « je suis ici avec mes avocats pour que je puisse m’expliquer »
Bachil Valy : : « je suis serein, je fais confiance à la justice »
Jean-Jacques Vlody : « on fera le débat, on verra après, on a deux jours de travail. »

Ces personnalités politiques ont été condamnées à des peines d'inéligibilité en première instance.
 
En images avec Pascal Souprayen
©reunion