Présence renforcée de la police et de la gendarmerie pour cette soirée d’Halloween

Feux de poubelles ou de voitures : chaque année, la nuit du 31 octobre au 1er novembre est marquée par des incidents dans plusieurs communes de l’île, dont Saint-Denis. Ce lundi soir, la présence de la police et de la gendarmerie sera renforcée dans certaines zones.

Feux de poubelles et même de voitures. De Saint-Denis, à Saint-André, chaque année la soirée d’Halloween donne lieu à des dégradations nocturnes.

Renforcement des forces de sécurité intérieure

 

La présence de la police et de la gendarmerie sera donc renforcée sur l’ensemble du département dans la nuit de ce 31 octobre au 1er novembre, prévient la préfecture de La Réunion.

Des zones sous surveillance  

"Nous avons des policiers volontaires appelés pour être mobilisés sur le créneau de soirée, explique Mickael Hoarau, du syndicat UNSA Police. L’objectif est d’éviter tout débordement. Tout est mis en place dans les services et sur le terrain. Saint-Pierre, Le Port, Le Chaudron et Saint-André sont les zones où la surveillance sera étroite".

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Soirée d’Halloween et mobilisation des forces de l’ordre, invité Mickael Hoarau, UNSA Police

Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS 974) mobilisera également des moyens supplémentaires.

Les années précédentes

En 2020, 48 départs de feux ont été constatés le soir d’Halloween dans onze communes de l’île. Mais les troubles sont restés de moindre ampleur par rapport à 2019 : cinq policiers avaient été blessés, des commerces dégradés et des véhicules incendiés.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

La soirée d’Halloween sera-t-elle agitée ?

Appel à la vigilance collective

Le préfet de La Réunion, Jérôme Filippini rappelle "qu’il appartient à chacun d’adopter un comportement responsable". Par exemple, "les particuliers sont invités à ne pas sortir leurs poubelles le lundi 31 octobre au soir".

Interdiction sur l’alcool, les artifices et les carburants

Pour éviter tout débordement, la préfecture interdit la vente et la consommation d’alcool sur la voie publique depuis ce 31 octobre à 6h jusqu’à demain, 1er novembre à 6h. Le non-respect de l’arrêté est passible d’une amende.

La vente de feux d’artifices est également interdite sur toute l’île depuis samedi 29 octobre à minuit jusqu’à mardi 1er novembre à 6h. L’interdiction ne s’applique pas aux professionnels justifiant d’une activité professionnelle, en lien avec ces produits, précise la préfecture.

La vente au détail de carburant dans un jerrican ou bidon est aussi interdite. De même pour le port et transport de carburant, de produits combustibles ou corrosifs. Les services de l’Etat appellent les gérants des stations-services à s’assurer du respect de l’interdiction et à afficher l’arrêté à la vue des clients.