Présidentielle à La Réunion : une vague bleue pour Marine Le Pen, un désaveu pour Emmanuel Macron [ANALYSE]

élections
Marine Le Pen en visite à La Réunion, en décembre 2021.
Marine Le Pen en visite à La Réunion, en décembre 2021. ©Imaz Press
Emmanuel Macron est réélu pour cinq ans. Il remporte le second tour de l’élection présidentielle avec 58% des suffrages contre 42% pour Marine Le Pen. En revanche à La Réunion, le chef de l’Etat est désavoué. Pour la première fois, l’extrême droite est en tête d’une élection nationale à La Réunion.

Les Français ont réélu Emmanuel Macron pour un second mandat de cinq ans, dimanche 24 avril. Le chef de l’Etat sort vainqueur de l’élection présidentielle au niveau national avec 58% des suffrages exprimés contre 42 % pour Marine Le Pen.  

Une vague bleu marine à La Réunion  

En revanche, La Réunion fait face à une vague bleue. Pour la première fois, l’extrême droite est en tête d’une élection nationale à La Réunion. Avec 59,57% des suffrages, Marine Le Pen remporte très largement la majorité des voix réunionnaises. Elle s’impose dans les 24 communes de l’île au soir du second tour de l’élection présidentielle.  

L’inverse du résultat de 2017  

Marine Le Pen renverse même le résultat de l’élection présidentielle de 2017 où Emmanuel Macron avait obtenu 60% des suffrages et elle 40%. Cette fois c’est l’inverse.  Au soir de sa victoire, Emmanuel Macron a reconnu qu’une partie de ses électeurs n’avaient pas voté pour ses idées, mais pour faire barrage à l’extrême droite.  

Un front anti-macron  

A La Réunion, le front républicain n’a pas pu endiguer le front anti-Macron. De plus, une partie de l’électorat qui avait placé Jean-Luc Mélenchon en tête au premier tour à La Réunion a choisi Marine Le Pen dimanche fois.

Au premier tour, Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France Insoumise, avait recueilli 40% des voix, devant Marine Le Pen en seconde position avec 24% des voix, et Emmanuel Macron 18%.  

Pour ce second tour, aucune des 24 communes n’échappe à la vague "bleu marine". La candidate du Rassemblement National fait ses plus mauvais scores à Saint-Denis et Saint-Paul avec 51%.  

Ses meilleurs scores à Saint-Philippe et La Plaine des Palmistes  

Marine Le Pen réalise son meilleur score à Saint-Philippe avec 76% des suffrages. Puis à la Plaine des Palmistes, 74 % ; à Cilaos 70 % et à Saint-Joseph, 70%. A Saint-Pierre, La Possession, Saint-Leu et Sainte-Rose, Marine le Pen fait moins de 60%. Elle fait entre 60 et 70% pour les 14 communes restantes. Retrouvez tous les résultats par commune en cliquant ici dans notre article.

Les Législatives se préparent  

Le succès de la candidate d’extrême droite confirme que pour le scrutin présidentiel les consignes de vote et la position politique des élus locaux importent peu.  

Ce résultat comptera dans la recomposition du paysage politique réunionnais. Les formations se préparent pour le troisième tour que constituent les élections législatives de juin prochain. Et elles se sont bien garder de critiquer l’électorat lepeniste devenu majoritaire à La Réunion.  

Retrouvez toutes les réactions des politiques locaux en cliquant ici dans notre article.