réunion
info locale

Saint-Denis : deux policiers blessés au cours d'une arrestation

faits divers
Les policiers sécurisent l'extérieur (exercice)
©Eric Lainé (Réunion 1ère)
Ce dimanche 22 avril 2018, deux policiers du SIAAP qui participaient à une vague d'interpellation dans un dossier d'outrage et de rébellion ont été blessés par des jets de galets. Le syndicat SGP Police FO s'inquiète de ces violences répétées et comptabilise 22 fonctionnaires blessés en 2018.
Ce sont des interpellations "banales", à priori pas besoin du GIPN et pourtant ! 
Ce nouveau communiqué, du syndicat SGP police FO qui a été publié ce dimanche 22 avril 2018, tendrait à prouver le contraire. dimanche après-midi 50 policiers du Service d'Intervention, d'Aide et d'Assistance de Proximité procèdent à une série d'interpellation dans les quartiers du Chaudron, Vauban et le long du Lancastel dans le cadre d'une enquête pour des faits de rébellion et d'outrage. 

22 policiers depuis le début de l'année 2018

Au Chaudron, les forces de l'ordre sont accueillies à coups de galets de projectiles divers. Bilan, deux fonctionnaires blessés dans l'exercice de leurs fonctions soit 5 policiers, victimes de violences volontaires en une semaine, et 22 depuis le début de l'année 2018 précise le communiqué de SGP police FO : "Le nombre de policiers blessés à ce jour s'alourdit tristement. En l'espace d'un mois, 22 policiers Réunionnais ont fait l'objet d'atteintes à leur intégrité physique. À cela viennent s'ajouter de nombreux dégâts sur plusieurs véhicules de police. Ce bilan est intolérable et inacceptable !".

Communiqué de Presse Operation Chaudron by Anonymous WNefhizls on Scribd

 

Publicité