Un nouveau 14 juillet sans défilé ni feux d’artifices à La Réunion

14 juillet saint-denis
Cérémonie du 14 juillet 2021, Jardin de l'Etat, Saint-Denis
Cérémonie du 14 juillet 2021, Jardin de l'Etat, Saint-Denis ©Hermione Razafinarivo
Si dans l’Hexagone, le défilé du 14 juillet a été maintenu, à La Réunion, les célébrations de la Fête nationale se limiteront à des cérémonies en petits comités. Du fait de la crise sanitaire, les rassemblements sont à limiter. Les traditionnels feux d’artifices ont aussi été annulés.

Pour la deuxième année consécutive, il n’y a pas eu de défilé du 14 juillet. Le Barachois à Saint-Denis est resté à la disposition des automobilistes. La préfecture a préféré une cérémonie en comité restreint dans le Jardin de l’Etat.

Autorités officielles, militaires et personnes de la société civile étaient ainsi réunis de 9h30 à 11h30 pour une cérémonie mettant à l’honneur l’engagement des forces en présence et en particulier de la jeunesse réunionnaise. Le thème retenu cette année est l’engagement de la jeunesse.

Dépôts de gerbes dans les communes

Dans les communes de l’île, les dépôts de gerbes ont été maintenus, là aussi en petit comité et selon un protocole sanitaire strict.

La République célébrée

Le 14 juillet, jour de la Fête nationale en France, est l’occasion de se rappeler les valeurs qui sont celles de la République depuis la révolution de 1789, et qui font la devise du pays : liberté, égalité et fraternité.

Depuis une loi du 6 juillet 1880, la Fête nationale est célébrée le 14 juillet. Cette date est associée à la prise de la Bastille en 1789, mais c’est dans les faits la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790 qui est officiellement commémorée.

La traditionnelle promotion du 14 juillet

Et puis, il a aussi la traditionnelle promotion du 14 juillet de la Légion d’honneur. Les noms des décorés sont désormais publiés au Journal Officiel, 467 personnalités ont été honorées. Parmi elles figurent plusieurs Réunionnais, à savoir la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, et le commissaire divisionnaire de police, directeur départemental de la sécurité publique de La Réunion, Jean-François Lebon. Tous deux ont été promus au grade de chevalier. Le ministère de l'Intérieur récompense pour sa part le colonel Patrick Lallemand, médecin chef du SDIS 974.