Déconfinement : les maires de Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Leu demandent une réouverture des plages

coronavirus saint-paul
Les baigneurs retrouvent la plage de Boucan-Canot
Les baigneurs retrouvent la plage de Boucan-Canot. ©Michelle Bertil
Hier, lors de la présenttaion du plan de déconfinement, le ministre de l'Intérieur a précisé que les plages " pourraient rouvrir via une dérogation préfectorale sur demande des maires ". Trois maires de l'île ont pour l'heure formulé cette demande auprès des services de l'Etat. 
Le gouverment a détaillé ce jeudi les détails du déconfinement prévu lundi prochain. Après deux mois de confinement pour lutter contre le coronavirus, La Réunion est classée dans les départements de couleur verte et est donc éligible au déconfinement.

Lors de son allocution hier, le ministre de l’Intérieur a annoncé que les préfets pourraient autoriser la réouverture des centres nautiques et des plages à la demande des maires. Une annonce qui était très attendue à La Réunion et qui n'a pas manqué de faire réagir certains maires de l'île.
 

Les plages de Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Leu bientôt rouvertes?


C'est le cas du premier magistrat de Saint-Paul. Le discours du Premier ministre à peine terminé, hier soir, Joseph Sinimalé, annonce dans un communiqué, qu’il demande la réouverture des plages de Saint-Paul. 
 

Le maire de Saint-Paul va dès la semaine prochaine saisir le préfet pour une réunion de travail afin de définir tout le dispositif permettant la réouverture des plages de l’ouest dans le respect des règles sanitaires imposées dans le cadre du covid19 


Ce matin, Michel Fontaine, le maire de Saint-Pierre a lui aussi sollicité Jacques Billant afin d'autoriser l'accès aux plages et littoraux de sa commune. Il lui précise "comme vous l'avez vous-même souligné, nos concitoyens ont démontré qu'ils étaient respectueux des consignes, beaucoup tireraient un avantage physique et psychique à pouvoir se dégourdir, se détendre face à la mer après une période parfois difficilement vécue notamment pour ceux confinés en appartement." 

 

A l'instar de Joseph Sinimalé et Michel Fontaine, le maire de Saint-Leu a annoncé sur notre chaîne, ce midi, qu'il avait également demandé une dérogation pour une ouverture des plages et un accès à la mer de sa commune. Selon lui, " après deux mois de confinement, les gens ont besoin d'aller sur la plages. Ils ont besoin de s'aérer ". Il précise qu'il travaillera avec les services de l'Etat sur les conditions d'accès à la mer et à la plage. Mais le premier magistrat prévient ces concitoyens.
 

Si tout le monde ne joue pas le jeu, on ne pourra pas laisser l'accès à la population. J'espère pouvoir compter sur le civisme de chacun pour respecter les règles qui seront en vigueur 


Bruno Domen, maire de Saint-Leu a annoncé dans le 12h30, sa demande de dérogation auprès du préfet pour autoriser l'accès aux plages et plus largement à la mer
©Réunion la 1ère

Un sujet qui sera certainement développé par le préfet de La Réunion, Jacques Billant qui s'exprimera cet après-midi, à partir de 17h30, lors d’une conférence de presse que vous pourrez suivre en direct sur Réunion La1ère.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live