publicité

Salazie : plusieurs plaintes pour harcèlement contre le principal du collège

Les gendarmes de la brigade des recherches de Saint-Benoît sont en charge de l'enquête concernant les plaintes pour harcèlement moral et, harcèlement et agression sexuels qui visent le principal du collège de Salazie. Le suspect a été placé en garde à vue mardi matin.

© Réunion 1ere
© Réunion 1ere
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Que s'est-il réellement passé derrière les murs du collège Auguste-Lacaussade ? La justice, par l'intermédiaire des enquêteurs de la BR de Saint-Benoît, tente de répondre à cette question. Les gendarmes entendent, depuis mardi matin, le principal de l'établissement qui fait l'objet de plusieurs plaintes sur le même sujet.
Si ce dernier reconnaît pour l'heure quelques maladresses, il nie en bloc les accusations. Cependant, cette défense va-t-elle résister aux plaintes et témoignages qui affluent depuis la mise au jour des agissements supposés de l'intéressé...

Des auditions de victimes et de témoins

Les gendarmes ont saisi les ordinateurs, clés USB et téléphones du principal. Les spécialistes de l'informatique vont remonter dans les mémoires des appareils afin de trouver d'éventuelles preuves d'agissements délictueux. Désormais, les enquêteurs disposent d'outils qui leur permettent de restaurer les fichiers effacés. 
Dans le même temps les militaires vont auditionner les plaignants et les témoins à charge et à décharge.
Pour mémoire, le principal intéressé a été suspendu de ses fonctions par le ministère de l'Éducation nationale pour 4 mois. Le temps des investigations...
Garde à vue du principal du collège de Salazie

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play