Seychelles : l'aéroport ouvre le 1er août et les touristes peuvent revenir sous condition

coronavirus
Piste d’atterrissage de Mahé aux Seychelles
©Wikimédia commons
L'ambassade de France aux Seychelles confirme la reprise des vols commerciaux à partir du 1er août 2020. Les touristes français sont les bienvenus, mais il faut transmettre le résultat d'un test PCR négatif, 72 heures avant de partir, avec la copie des billets d'avion et les réservations d'hôtel.
Les premiers avions commerciaux vont atterrir, à nouveau, à partir de ce samedi 1er août 2020, sur la piste de l'aéroport de Mahé. L'archipel des Seychelles vit pour l'essentiel du tourisme. Comme à l'île Maurice, les services bancaires offshores ont pris de l'importance dans le PIB, mais ils sont dépendants de la conjecture économique mondiale. La crise sanitaire de la covid-19 n'est pas terminée et les conséquences économiques sont à venir. 

Dans ces conditions si particulières, la réouverture de l'aéroport était attendue avec impatience par tous les acteurs du secteur touristique et le gouvernement. Les aides de l'Etat sont toujours les bienvenues, mais elles ne compensent jamais le manque à gagner. 
 

Envoyer un test covid-19 négatif avant de s'envoler


Cependant, le retour des vacanciers se fait sous condition. L'ambassade de France précise : "Préalablement, à leur départ, les voyageurs devront soumettre aux autorités sanitaires du pays le résultat négatif d’un test PCR réalisé au plus tard 72 heures avant leur départ, ainsi que les copies de leur billet d’avion et de leurs réservations d’hôtels ou de bateaux pour toute la durée de leur séjour".

Par ailleurs, si vous arrivez à destination : "Les autorités seychelloises se réservent le droit de vous rediriger vers un hébergement différent, si celui choisi n’était pas habilité par le Département de la Santé (consultez votre agent de voyages). L’assurance médicale est désormais obligatoire. Un test PCR est facturé 310 euros environ".
 

Interdiction de prendre le bus 


Les restrictions ne se limitent pas à votre venue, elles sont également drastiques une fois sur place. En raison de l'épidémie, les touristes n'ont pas le droit de prendre les bus publics. Ils doivent être acheminés par un opérateur agréé entre l'aéroport et leur hôtel. 

Les plaisanciers, qui souhaitent faire une halte dans l'un des ports de l'archipel, doivent demander l'autorisation pour pénétrer dans les eaux territoriales seychelloises et doivent préciser leur itinéraire et leurs escales. Ils sont tenus de fournir des attestations déclarant qu'ils ne présentent pas de syndromes de la covid-19, pour chaque membre de l'équipage et des passagers. 

Enfin, si vous être citoyens français et que vous vivez à l'étranger, vous devez consulter le site du Département de la Santé des Seychelles pour savoir qu'elles sont les dispositions et règles en vigueur prises par l'archipel vis-à-vis de ce pays. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live