Seychelles : l’ex-première dame passera Noël en prison

faits divers
Palais de justice des Seychelles
©Justice des Seychelles
Zarqhani René, épouse de feu Albert René, est en détention provisoire. Elle est suspectée, avec 5 autres dignitaires de l’archipel, d’avoir détourné 50 millions de $. Le juge avait fixé sa caution à 2 millions de $. Les six prévenus reviendront devant la Cour suprême, le 30 décembre 2021.

C’est l’affaire du siècle aux Seychelles ! L’ancienne première dame, l’ex-directrice générale du ministère des Finances, un lieutenant-colonel de l’armée des Seychelles (à la retraite), un haut-fonctionnaire du tourisme, un puissant homme d’affaires de l’archipel et son épouse sont impliqués dans le détournement de 50 millions de dollars offerts par les Émirats arabes unis en 2002. Cette somme était destinée à financer une campagne de promotion du tourisme, comme nous l'expliquions le 10 décembre 2021.

Finalement, selon les premiers éléments révélés par Seychelles News Agency, cette somme aurait rapidement quitté les comptes locaux pour atterrir dans une banque Baroda en Angleterre.

Les inspecteurs et les magistrats ont mis des années à retracer le parcours de ces millions de dollars. Comme toujours, il est relativement facile de dissimuler des sommes colossales. Un aréopage de conseillers maîtrise les circuits pour faire disparaître des millions voire des milliards de dollars ou d’euros.

Des centaines d’armes et de munitions

 

Avec le temps, les inspecteurs et le procureur sont parvenus à identifier les Seychellois impliqués dans cette vaste affaire de corruption, détournement de fonds, blanchiment d’argent, mais aussi de terrorisme. Lors des perquisitions, les policiers ont saisi des centaines de fusils, d’armes de poing et de munitions aux domiciles de l’homme d’affaires et de l’ancien lieutenant-colonel.

Le 17 décembre 2021, deux des six prévenus ont été remis en liberté sous caution. Ils ont dû verser des sommes allant de 50 000 roupies seychelloises à 250 000 SCR (3 054 € à 15 271 €).

Les trois suspects, de corruption et blanchiment d’argent, pouvaient sortir de prison, contre une caution. Zarqhani René, l'épouse de feu Albert René, n’ayant pas les moyens de verser les 2 millions de dollars de caution, fixé par le juge va passer le Réveillon en détention. Elle a expliqué devant le tribunal qu’elle ne dispose pas de cette somme : "Bien sûr, je ne la paierai pas ! D'où vais-je obtenir l'argent ?".
Les six prévenus sont convoqués devant la Cour suprême des Seychelles, jeudi 30 décembre 2021.