publicité

SIDR : les grévistes reçus à la préfecture

Les salariés de la SIDR sont en grève depuis ce lundi 11 juin 2018. Une délégation de représentants du personnel a été reçue en préfecture et cet après-midi, les syndicalistes seront reçus par le président du groupe CDC Habitat.

© Antoine Garnier (Réunion la 1ère)
© Antoine Garnier (Réunion la 1ère)
  • A.G et F.F
  • Publié le , mis à jour le
Deuxième jour de grève illimitée à la SIDR. Une délégation l’intersyndicale est reçue ce matin à la préfecture. Les grévistes réclament notamment de meilleures conditions de travail pour les salariés du bailleur social, le maintien de la convention collective. Ils contestent également le plan qui disent-ils, prévoit une centaine de licenciements sur les trois prochaines années.

Une rencontre décisive !

Cet après-midi, une réunion est prévue avec la direction de CDC habitat, le principal actionnaire privé de la SIDR est arrivé ce matin. Une visite qui était prévue, comme le souligne le communiqué de la direction de la SIDR. Lundi, l’ensemble des agences du bailleur social sont restées fermées compliquant sérieusement la vie des 60 000 locataires de la société immobilière. 
Communiqué de la direction de la SIDR

À l’appel de quatre centrales syndicales (CFE/CGC - UIR/CFDT – CGTR et FO), le personnel de la SIDR s’est mis en grève hier matin, lundi 11 juin 2018.
Avec un taux de participation de 50 %, ce mouvement social a entraîné de fortes perturbations dans le fonctionnement des services aux clients.

Une augmentation impossible

Cette grève a été décidée à l’issue des négociations annuelles obligatoires qui n’ont pu être conclues par un accord avec les représentants syndicaux. Compte tenu de la situation financière de l’entreprise, la direction a en effet estimé qu’il n’était pas envisageable d’accorder une augmentation collective aux salariés.
Cette situation financière dégradée, connue des partenaires sociaux et de l’ensemble des salariés, a fait l’objet de communications internes régulières.

Une rencontre avec André Yché était prévue 

La direction a fait connaître son souhait de poursuivre le dialogue par un courrier adressé à l’ensemble des partenaires dès ce vendredi 8 juin. Elle a réitéré son invitation dès hier lundi.
Selon les dirigeants, ce mouvement social correspond à l’arrivée sur l’île d’André Yché, le Président du directoire du groupe CDC Habitat, nouvel actionnaire de référence de la SIDR. Comme à chacun de ses passages, André Yché recontrera les repésentants des salariés. Un rendez-vous déjà fixé selon la direction de la SIDR.

La direction de la SIDR exprime à ses clients tous ses regrets pour la gêne occasionnée par la grève.
Elle remercie les collaborateurs qui ont tenu à être présents à leur poste en donnant la priorité à la continuité du service, assurant ainsi les missions de bailleur social, notamment l'entretien du parc et les besoins des 60 000 Réunionnais locataires.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play