Trophée Jules Verne : Sodebo Ultim 3 fait route vers La Réunion après une avarie

sport
Sodebo Ultim 3
©Trophée Jules Verne
Confronté à une avarie de safran sur Sodebo Ultim 3, Thomas Coville a décidé ce vendredi de mettre fin à sa quête du Trophée Jules-Verne. L'équipage fait désormais route vers La Réunion. 
Alors qu’ils naviguaient entre les Kerguelen et le Cap Leeuwin, à plus de 30 nœuds, Thomas Coville et ses sept équipiers ont constaté une avarie sur le safran tribord. Après plusieurs heures de travail acharné, d’échanges avec l’équipe technique à terre, ils ont dû se rendre à l’évidence.
 
La réparation ne permet plus au bateau de naviguer à 100% de ses capacités pour tenter de battre le record du Trophée Jules Verne, ils ont décidé d’interrompre leur tentative débutée le 25 novembre à 2h55.
 
Thomas Coville, François Duguet, Sam Goodchild, Corentin Horeau, Martin Keruzoré, François Morvan, Thomas Rouxel et Matthieu Vandame auront montré que Sodebo Ultim 3 avait le potentiel pour battre le record d’Idec Sport (40 jours 23 heures et 30 minutes).
 
Pour la suite des opérations et des questions de logistiques, ils font route vers la Réunion, distante de 2300 milles d’où ils se trouvent actuellement, afin de fiabiliser le bateau et repartir en toute sécurité vers Lorient.
 

Le Trophée Jules Verne


Le trophée Jules-Verne est un défi nautique qui récompense le tour du monde à la voile le plus rapide réalisé en équipage, sans escale et sans assistance sur une distance orthodromique, chemin le plus court entre deux points d'une surface, de 21 760 milles marins soit 40 300 kilomètres. 
C'est en référence au "Tour du monde en 80 jours" de Jules Verne que le navigateur Yves Le Cornec en a l'idée en 1985. Depuis sa création, jusqu'en décembre 2016, il y a eu en tout vingt-six tentatives dont huit seulement ont été couronnées du trophée.
 

Kévin Escoffier du Vendée Globe également secouru à La Réunion


Victime d'une importante voie d'eau sur son bateau en pleine course du Vendée Globe dans l'Atlantique sud, le lundi 30 novembre dernier, le skipper Kévin Escoffier a été ramené à La Réunion par le Nivôse. Le naufragé a posé le pied hier dans l'île.