Covid-19 : fausse alerte de cas positif à la prison de Domenjod

faits divers
Centre détention de Domenjod prison 241018
©Réunion la 1ère
Hier, un détenu a été testé positif au Covid à la prison de Domenjod. Incarcéré depuis mardi, l’homme se trouvait au "quartier arrivant". Mais une fois conduit au CHU de Saint-Denis, il a subi un nouveau test qui s'est finalement avéré négatif. Fausse alerte.
Hier, un détenu a été testé positif au Covid-19 à la maison d’arrêt de Domenjod. Incarcéré mardi, le détenu qui ne présentait aucun symptôme avait été placé au "quartier arrivant" dans une cellule individuelle.

Depuis le début de la crise sanitaire, un protocole sanitaire a en effet été mis en place et celui-ci prévoit notamment de tester les détenus à leur entrée en prison.

Dès que les résultats sont tombés, le détenu a été conduit au CHU de Saint-Denis. Mais il s'avère au final qu'il n'est pas atteint du Covid-19.

Ci-dessous l'interview de Vincent Pardoux, secrétaire régional de FO pénitentiaire : 
 
Covid-19 : Fausse alerte à la prison Domenjod – itw du syndicaliste Vincent Pardoux

Un nouveau test a en effet été réalisé à l'hôpital et celui-ci est revenu négatif. Fausse alerte en somme. Le détenu va donc retourner normalement au centre pénitentiaire.
 

Une unité spéciale Covid-19 en prison


Lorsqu'un cas positif est confirmé pour un détenu, le protocole prévoir qu'il soit admis dans une unité spéciale Covid-19. Il s’agit d’un espace isolé dans une aile du centre pénitentiaire où seuls les surveillants volontaires peuvent exercer. Ces derniers sont équipés du matériel nécessaire avant d'entrer en contact avec le détenu positif, à savoir, masques et blouses.

Un cas de Covid-19 avait été détecté à Domenjod au mois d’avril dernier. Il avait été testé à son arrivée au centre pénitentiaire.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live