Variole du singe : un deuxième cas confirmé à Mayotte

santé
coronavirus test covid
©RB imazpress
Dans un communiqué, l’Agence Régionale de Santé de Mayotte confirme un deuxième cas d’infection au virus Monkeypox. Cette personne ne présente aucun signe de gravité.

L’agence Régionale de Santé de Mayotte annonce ce vendredi 2 septembre un deuxième cas confirmé d’infection par le virus Monkeypox à Mayotte. "Cette personne ne présente aucun signe de gravité" précisent les autorités sanitaires, avant d’ajouter que "la contamination a eu lieu hors du territoire".

L'ARS de Mayotte indique par ailleurs que "les personnes ayant été en contact avec ce patient ont toutes été recensées afin d'être prises en charge et qu'une vaccination leur soit proposée. Elles ont également reçu les informations sur la conduite à tenir afin de limiter la propagation du virus".

Le 27 août dernier, un premier cas de variole du singe avait été identifié sur l'île aux parfums. Il s'agissait d'une personne adulte présentant une forme non sévère. Elle avait été prise en charge par le Centre Hospitalier de Mayotte.