Viol d'une fillette à Maurice : un homme de 47 ans interpellé

faits divers
Intérieur de la case en tôles de la cité Anoska à l'île Maurice. Lieu du viol d'une enfant de 3 ans. 2 Juillet 2020
©Capture d'écran Le Mauricien
Un planteur de 47 ans a été arrêté, mercredi, dans l'enquête concernant le viol de la fillette de 3 ans. Il est passé aux aveux. Avant ce crime, il aurait commis une agression sexuelle sur la sœur de la petite victime. La mère l'avait frappé, mais ne l'avait pas dénoncé à la police. 
Rebondissement dans l'enquête sur le viol d'une fillette de 3 ans, ce dimanche, cité Anoska. Alors qu'un voisin, ami de la mère, était le principal suspect dans ce dossier, les inspecteurs ont procédé, ce mercredi 1er juillet 2020, à une nouvelle arrestation. Il s'agit d'un planteur de 47 ans, domicilié dans le secteur écrit L'Express de Maurice
Quelques semaines, plus tôt, le nouveau suspect a agressé sexuellement la grande sœur de la fillette. 
L'enfant âgée de 9 ans était venue rendre visite à sa mère, avec son aînée de 12 ans. Toutes les deux vivent chez une tante où elles ont été placées. 
 

La mère n'avait pas porté plainte


La mère, qui ne peut s'empêcher de s'alcooliser, n'a pas dénoncé les faits aux forces de l'ordre. Elle est allée voir l'agresseur de sa fille pour le frapper, alors que des voisines lui demandaient de porter plainte.

Ce Dimanche 28 juin 2020, la petite victime et son frère étaient livrés à eux-même dans le taudis qui servait de case. Leur mère, totalement ivre, était inconsciente. L'agresseur a profité de cette absence pour commettre son crime. C'est sur le matelas jeté sur le sol qu'il a violé l'enfant âgée de 3 ans. 
 

Présenté à un juge dans la journée


Comme précédemment, il est urgent d'attendre les retours des expertises ADN. Cette fois, le suspect est passé aux aveux. Seront-ils corroborés par les analyses scientifiques ? 
Le voisin âgé de 36 ans, était-il présent, avait-il eu connaissance du crime ? 
Les riverains sont persuadés de son innocence, écrit Le Mauricien

L'auteur présumé de cet acte inqualifiable va être présenté à un juge de Curepipe dans la journée. 
La mère et l'enfant sont toujours hospitalisés. La justice va devoir également intervenir pour protéger la fillette et essayer de sauver "l'adulte", âgée de 29 ans et mère de quatre enfants.  
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live